Ces idées reçues sur la sexualité des ados

Inconscients, insouciants ou au contraire, bien au courant ? Comment les ados vivent-ils leur sexualité et abordent-ils les risques ? Les idées reçues par les générations plus âgées sont-elles fondées ou injustifiées ? Éléments de réponse avec Pauline, coordinatrice Prévention chez Solidarité Sida.

Temps de lecture : 1 min

à propos du contributeur

Pauline

coordinatrice Prévention chez Solidarité Sida

Vrai-Faux sur la sexualité des ados

Les ados d’aujourd’hui ont leur premier rapport sexuel plus tôt que leurs aînés. Ils comptent plus de partenaires et plus de rapports à risques que les générations précédentes. Ils sont imprudents en matière de contraception, accros aux pornos, passionnés de sextos et friands de pratiques toujours plus poussées. Autant de préjugés, souvent infondés, qui planent encore sur la sexualité des moins de 20 ans.

“Faites confiance à la jeunesse et donnez-leur les clés pour se protéger.”

Pauline, coordinatrice Prévention chez Solidarité Sida

“Il y a souvent une perception erronée de la jeunesse,” souligne Pauline, coordinatrice Prévention chez Solidarité Sida. Selon elle, le plus important reste de promouvoir le plaisir dans la sexualité tout en éveillant aux risques, notamment des MST/IST.

24 % des jeunes n’utilisent pas systématiquement le préservatif

Sondage Ifop - Bilendi Mars 2020 - Sidaction

Un chiffre qui illustre bien que “les jeunes ont conscience des risques, mais ils pensent que cela ne leur arrivera pas,” selon Pauline. La prévention reste donc de mise !

Lire aussi : Préservatif : comment l’utiliser sans tout faire capoter ?

Article suivant