0
0 sur 5( 0 vote )
Le préservatif est le seul contraceptif capable de se protéger contre les maladies et infections sexuellement transmissibles.
Santé

MST et IST : stop à la contagion des idées reçues !

1 min

l'essentiel de l'article

  • Le préservatif est le seul moyen de se protéger au maximum de toutes les MST et IST.
  • Les MST et IST sont en augmentation, surtout chez les jeunes.
  • Le SIDA ne se guérit pas.
  • On peut attraper une maladie sexuellement transmissible par la bouche.
  • La pilule ne protège pas des MST.
lire la suite
0
0 sur 5( 0 vote )

Vous pensiez qu’elles avaient disparu avec le XXe siècle ? Perdu ! Les maladies et infections sexuellement transmissibles se portent comme un charme, en particulier chez les moins de 25 ans.

Infographie IST/MST

 

1 Les IST/MST, c'est fini !

Alors, non. Les maladies et les infections sexuellement transmissibles sont même terriblement d’actualité : les cas d’infections à chlamydia et à gonocoque ont explosé depuis 2012, en particulier chez les jeunes (1). En cause ? Outre un dépistage plus poussé, la multiplication des partenaires (les mauvaises langues l’appellent « l’effet Tinder ») et la baisse de l’utilisation du préservatif.

2 Aujourd'hui, on peut guérir du sida

Malheureusement non ! Si les traitements ont beaucoup progressé et permettent à de nombreuses personnes séropositives de vivre presque normalement, on ne se débarrasse pas du VIH. Une fois contaminé(e), il faut prendre un traitement à vie et se protéger lors de chaque rapport sexuel. Une perspective pas très réjouissante... Et même si le risque de transmission au fœtus en cas de grossesse est très faible (0,5 %), il reste bien réel (2).

3 On ne peut pas attraper de MST par la bouche

Pas en bouche-à-bouche. Mais les rapports bucco-génitaux peuvent être sources de contamination au VIH, herpès, syphilis, chlamydia, entre autres, en cas de petites plaies ou d’infections (gencives irritées, aphtes, dent récemment soignée, angine…). Inutile de tourner sept fois sa langue dans sa bouche : pour allumer le calumet, c’est préservatif, sinon rien (s’il en existe à la fraise, c’est pas pour faire joli !).

4 Il n'y a pas que le préservatif pour se protéger des MST

Le préservatif est le SEUL ET UNIQUE (comme l’élu(e) de votre cœur) moyen de se préserver au maximum de l’ensemble des MST et IST lors d’un rapport sexuel, qu’il soit oral ou buccal, anal ou génital. Il n’y a que deux maladies sexuellement transmissibles contre lesquelles il existe un vaccin : l’hépatite B, et l’infection à papillomavirus (HPV) responsable du cancer du col de l’utérus.

Le saviez-vous ?

Des préservatifs sont distribués gratuitement dans les centres de dépistage du sida, les associations de prévention, les centres de planification et de PMI ou les centres médico-sociaux.

5 Avec la pilule, vous êtes protégée des IST/MST

Mais alors, vraiment pas ! La pilule empêche de faire des bébés, et dans le meilleur des cas elle peut aussi résoudre vos problèmes d’acné chronique. C’est déjà beaucoup, mais ça s’arrête là ! Pour se protéger de toutes les MST et IST, une seule option : le préservatif, masculin ou féminin (oui, ça existe, découvrez-le).

6 Deux préservatifs valent mieux qu'un

Oubliez ça tout de suite, c’est tout le contraire ! En frottant l’un contre l’autre, les préservatifs ont plus de risques de lâcher. Deux capotes dans la même soirée, pourquoi pas, mais pas en même temps !

7 On peut attraper des IST/MST dans les toilettes publiques

Bien sûr que non (3) ! Les muqueuses génitales n’étant pas en contact avec la cuvette, aucun risque !

8 Les femmes ont plus de chance d'attraper une MST que les hommes

Vrai pour le VIH, entre autres parce que les femmes ont des muqueuses plus étendues (4). Pour le reste, c’est faux : certaines IST sont plus fréquentes chez les femmes comme l’infection à chlamydia, d’autres chez les hommes, comme la blennorragie (1).

Sources :

(1) Santé publique France, Infections sexuellement transmissibles (IST) : préservatif et dépistage, seuls remparts contre leur recrudescence, 2018
(2) Sida Info Service, Quel est le risque de transmission du VIH de la mère à l’enfant ?, 2017
(3) Centre régional d'information et de prévention du sida et pour la santé des jeunes Ile-de-France, Infections sexuellement transmissibles.
(4) Organisation mondiale de la santé, Inégalités entre les sexes et VIH/sida.
Noter cet article :

Cet article...