4.6
4.6 sur 5( 16 votes )
Enfants

Parents : l’autonomie d’un étudiant, un budget à prévoir

3 min

L'essentiel de l'article

  • Le loyer compte pour 60 % du budget étudiant.
  • L’aide des parents, essentielle pour boucler les fins de mois.
  • Le job salarié, un bon plan qui a des limites.
  • La colocation intergénérationnelle, la bonne idée pour alléger le loyer.
lire la suite
4.6
4.6 sur 5( 16 votes )

1 Le coût de l’autonomie

Logement, transport, frais de scolarité et alimentation constituent les quatre postes clés du budget d’un étudiant. Si se loger reste la charge le plus onéreuse (environ 60 % du budget par mois), le coût des transports et celui des études finissent par peser lourd sur le budget mensuel d’un étudiant, estimé à 610 euros (1) en moyenne. D’autant qu’en 2017 le coût de la vie étudiante a augmenté de 2 % (1), soit trois fois plus que l’inflation !

2 Se donner les moyens de financer

Pour boucler leurs fins de mois, 46 %(2) des étudiants travaillent, dépassant même le simple mi-temps pour 56 % d’entre eux, ce qui n’est pas sans conséquence sur leur réussite.

Autres alternatives : le prêt étudiant, auquel 18 %(3) souscrivent, les bourses (en 2017, 38 % des étudiants étaient boursiers(4)) et les aides au logement (800 000 étudiants bénéficient des APL(5), soit 32 % d’entre eux(6)). Mais la « subvention » incontournable pour la moitié des 18-24 ans reste celle des parents, dont la contribution moyenne s’élève à 510 euros mensuels(3).

3 Des pistes pour étudier sans se ruiner

Outre le choix des filières, publiques ou privées, courtes ou longues, universitaires ou professionnalisées, en France ou à l'étranger, qui fera varier le budget d’un étudiant, différentes économies sont possibles. La colocation, la cohabitation intergénérationnelle ou encore les études au pair peuvent se révéler intéressantes. Il existe par ailleurs des services multiples (santé, épicerie, logement) proposés par les réseaux d’entraide étudiante. Renseignez-vous auprès des Crous (Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires) !

* Le contrat Prem’s ne garantit qu’un seul colocataire, lui-même étudiant, apprenti ou saisonnier. Garanties dans les conditions et limites fixées au contrat et sous réserve d’acceptation du risque par l’assureur.

** La Macif agit en qualité d’Intermédiaire en opérations de banque et services de paiement pour le compte exclusif de Socram Banque. N° Orias 13005670 (orias.fr)
Les crédits à la consommation, les comptes bancaires et les livrets d’épargne bancaire distribués par Macif sont des produits Socram Banque, SA au capital de 70 000 000 € – RCS Niort 682 014 865 – Siège social : 2, rue du 24-Février, CS 90000, 79092 Niort Cedex 9. Mandataire d’assurance n° ORIAS 08044968 (www.orias.fr). Vous avez le droit de vous opposer sans frais à ce que vos données personnelles soient utilisées à des fins de prospection commerciale, par courrier adressé à Socram Banque.

 
(1) Enquête BVA-Sodexo, 2012.

(2) Rapport de l’Union nationale des étudiants de France, 2017.

(3)  Étude Wizbii Digischool, 2017.

(4)  Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, cité dans Le Monde, octobre 2017.

(5)  Les Échos, APL : qui sont les bénéficiaires des aides au logement ?, 24 juillet 2017.

(6)  Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 16 octobre 2016.
Noter cet article :

Cet article...

Article suivant