4.1
4.1 sur 5( 16 votes )
Épargner dès la naissance
Enfants

Quelle épargne choisir pour son enfant ?

3 min

à propos du contributeur

Anthony Bonnet

Directeur du développement commercial du pôle Finance Épargne du groupe Macif

L'essentiel de l'article

  • Épargner le plus tôt possible.
  • Mixer les solutions d’épargne à court et long terme.
  • Économiser, même de petites mensualités.
  • Profiter de la fiscalité avantageuse de certains produits financiers.
lire la suite
4.1
4.1 sur 5( 16 votes )

1 Épargner dès la naissance

Commencer à épargner dès la naissance, c’est prendre un temps d’avance sur l’avenir. Cela permet de constituer un capital qui pourra grandir en même temps que l’enfant et qui lui servira, le moment venu, à réaliser ses projets. Et puis, en mettant de l’argent de côté régulièrement, il est plus facile de faire face aux dépenses courantes ou occasionnelles qui jalonnent la vie.

Préparer son avenir en épargnant en douceur, à partir de 10 euros par mois, c’est possible.

Anthony Bonnet, expert du pôle Finance Épargne du groupe Macif

2 Diversifier les placements

Dans l’idéal, il est conseillé de détenir des solutions d’épargne complémentaires, l’une pour le court terme, l’autre à plus longue échéance.

  • L’épargne bancaire est une première épargne de précaution, nécessaire pour faire face aux imprévus ou financer des projets à court terme. Cette réserve d’argent peut par exemple prendre la forme d’un livret A, d’un livret jeune ou d’un compte sur livret.
     
  • L’assurance-vie, quant à elle, est la solution pour les projets à moyen et long terme. Il est possible de diversifier ses investissements entre placements sécurisés (avec le fonds euros, investi principalement sur les marchés obligataires), donc peu risqués, et recherche de performance (avec les fonds investis en « unités de compte », en actions, obligations, instruments monétaires…, pour lesquels il existe un risque de perte en capital). Au bout de quelques années, on bénéficie d’un capital pour financer les études de son enfant, pour accompagner son installation dans la vie ou encore pour préparer un séjour à l’étranger.

3 Économiser selon ses possibilités

Il est tout à fait possible d’épargner avec peu de moyens. Sur le livret A, par exemple, on peut commencer à constituer l’épargne bancaire de son enfant dès 10 € par mois. Et sur certaines assurances-vie, on peut placer dès 50 € par mois. Ces formules permettent de capitaliser en douceur sans grever le budget mensuel.

Votre épargne grandit… Par exemple, en mettant de côté 50 euros par mois dès sa naissance, vous économisez déjà pour les besoins à venir de votre enfant :

  • En 8 ans

    Épargne disponible : 4 800 €*. De quoi lui offrir une vraie chambre de grand !
  • En 14 ans

    Épargne disponible : 8 400 €*. De quoi lui acheter un super scooter !
  • En 20 ans

    Épargne disponible : 12 000 €*. Un précieux coup de pouce pour son premier appartement !

    Et grâce à une assurance-vie, vous pouvez la faire fructifier !

4 Opter pour des produits peu fiscalisés

Aujourd’hui, sur un contrat d’assurance-vie, l’argent peut être versé ou retiré à tout moment. La fiscalité s’applique uniquement en cas de rachat(1), et ce sur les intérêts ou plus-values perçus.
Concernant l’épargne bancaire, il n’y a quasiment pas de fiscalité. Si nous prenons l’exemple du livret A ou du livret jeune, leurs intérêts sont totalement exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

(1) Retrait. Hors contributions sociales.

* Hors rémunération

** Multi Vie est un contrat d’épargne assurance-vie multisupport assuré par Mutavie.
Les contrats d’épargne assurance-vie distribués par la Macif sont assurés par MUTAVIE SE, société européenne à directoire et conseil de surveillance. Entreprise régie par le Code des assurances. Au capital de 46 200 000 €. RCS Niort B 315 652 263. Siège social : 9, rue des Iris, CS 50 000, Bessines, 79088 Niort Cedex 9.
Noter cet article :

Cet article...