0
0 sur 5( 0 vote )
L'otite du baigneur est plus fréquente pendant l’été, lorsque les enfants passent du temps dans l’eau.
Santé

Otite du baigneur chez l’enfant : comment l’éviter ?

0 min

à propos du contributeur

Dr Niels Morel

Président du SNORL, syndicat national des médecins spécialisés en ORL et chirurgie cervico-faciale

L'Essentiel de l'article

  • Ne pas utiliser de coton-tige car il retire le cérumen qui protège le conduit auditif
  • Éviter les eaux trop chaudes, favorables au développement des germes
  • Bien rincer et sécher le conduit auditif après chaque baignade
  • Faire un bilan régulier chez un ORL en cas de prédispositions aux otites
lire la suite
0
0 sur 5( 0 vote )

L’otite externe aiguë, aussi appelée otite du baigneur, touche tous les âges : les plus jeunes comme les adolescents ou les adultes. Elle est néanmoins plus répandue à la saison estivale et chez les enfants, puisque ces derniers ne boudent pas leur plaisir quand il s’agit de passer du temps dans l’eau de la mer ou de la piscine. Si vous vous demandez quelle est la relation de cause à effet entre la baignade et l’otite du baigneur, sachez que cette infection bactérienne est due à l'eau qui s’introduit dans l’oreille. « L’eau stagnant dans l’oreille de l’enfant pendant et après l’immersion entraîne un déséquilibre de la peau du conduit auditif, ce qui favorise l’infection », explique Nils Morel, médecin ORL à Grenoble.

Cette eau stagnante est parfois retenue par un bouchon de cérumen qui se comporte comme un barrage. D’autres facteurs favorisent l’otite externe aiguë chez l’enfant : les longs bains dans une eau chaude, celle-ci étant favorable au développement des germes ; un conduit auditif étroit ou une peau du conduit auditif vulnérable (ce qui peut arriver si votre enfant a une peau sèche ou à tendance atopique par exemple).

1 Comment l’otite du baigneur se reconnaît-elle ?

Votre enfant se plaint d’une douleur vive à l’oreille… c’est peut-être le premier signe d’une otite externe aiguë. « Un simple bâillement ou l’effleurement de l’oreille est douloureux », souligne Nils Morel. Votre enfant souffre de démangeaisons et d’une douleur à la mastication ? Ce sont d'autres signes qui doivent vous alerter. Pensez aussi à regarder ses oreilles. Si vous constatez un écoulement jaune ou blanc, il souffre probablement d’une otite du baigneur. Enfin, une baisse de l’audition non accompagnée de fièvre est un des symptômes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille.

2 Comment prévenir l’otite du baigneur ?

Vous avez l’habitude de nettoyer les oreilles de votre enfant avec un coton-tige ? Voilà un petit ustensile qu’il vaudrait mieux bannir de votre quotidien, car son usage répété favorise l’infection. Le cérumen, dont la légère acidité est antibactérienne, a un rôle protecteur et permet donc de prévenir l’otite du baigneur. « Le coton-tige est inutile car l’oreille est naturellement autonettoyante ! », souligne le spécialiste. De même, lorsque votre enfant va à la piscine, lui faire porter des bouchons d’oreilles est une fausse bonne idée car leurs frottements irritent le conduit auditif.

Pour prévenir l’otite du baigneur, le spécialiste préconise de bien rincer et sécher les oreilles de votre enfant après chaque journée de baignade. Vous pouvez d’ailleurs utiliser un sèche-cheveux pour peu que celui-ci soit réglé à une température peu élevée. Votre enfant adore mettre la tête sous l’eau ? Pas question de l’en priver ! En revanche, faites-lui porter un bandeau d’oreilles qui va le protéger lors de ses prochaines acrobaties aquatiques.

Nils Morel préconise un suivi régulier des enfants prédisposés aux otites. « Avant le départ en vacances, si votre enfant a déjà été sujet à une otite externe aiguë, consultez un médecin ORL afin de vérifier l’état de son conduit auditif et, éventuellement, prendre un traitement préventif ».

Bon à savoir

La baignade dans des eaux stagnantes et polluées accroît le risque de souffrir d'une otite externe, car ce sont des nids à bactéries. Assurez-vous que vos enfants se baignent dans une eau propre afin d’éviter toute infection.

3 Comment soigner l’otite du baigneur ?

Le premier réflexe est de se rendre chez votre médecin traitant. En cas d’œdème de la peau du conduit auditif (peau gonflée suite à l’infection), le praticien vous orientera vers un médecin ORL afin de pouvoir mieux explorer le tympan de votre enfant et s’assurer que celui-ci n’a pas été endommagé. Mais rassurez-vous, dans la plupart des cas, l’otite du baigneur se soigne par des gouttes antibiotiques sur une durée 7 à 10 jours. « Nous pouvons aussi poser un pansement expansible en mousse à l’intérieur du conduit auditif afin de faciliter la pénétration des gouttes ». Un traitement efficace seulement si vous veillez à ce que votre enfant ne se baigne pas pendant au moins deux semaines…

Noter cet article :