Ces nouvelles disciplines qui font du bien

Dans une société qui n’est pas sans tension pour le corps et le mental, des disciplines telles que le yoga, la méditation et l’hypnose fleurissent. Tour d’horizon de ces nouvelles pratiques qui font du bien.

Temps de lecture : 1 min

1 Un esprit sain dans un corps sain

Face à nos rythmes de vie effrénés, s’exprime le besoin de rééquilibrer nos corps et nos émotions. Yoga, méditation, relaxation… Ces disciplines aux pratiques « douces » ont aujourd’hui le vent en poupe.

Parmi elles, on retrouve :

Le yoga

Faire du yoga, c’est allier le corps et l’esprit. Il n’existe pas une forme de yoga mais plusieurs. Vous pouvez ainsi jouer entre exercices respiratoires, méditation, relaxation mais aussi postures physiques.

Le yoga est réputé pour aider à mieux gérer son stress, à se recentrer et à améliorer sa posture et sa souplesse. La pratique s’inscrit dans une véritable hygiène et philosophie de vie.

2,5 MILLIONS

C'est le nombre de yogis en France. (1)

Le saviez-vous ?

Le yoga fusionne avec d’autres disciplines. Par exemple, le fly yoga consiste à pratiquer le yoga sur un tissu aérien, pour avoir la sensation de s’envoler et de planer en apesanteur.

Le tai-chi et le qi gong

Bien que différents dans leur pratique, on retrouve aussi les deux arts chinois, le tai-chi et le qi gong, visant l’harmonie de l’esprit et du corps. Les gestes sont très lents et les techniques de respiration profondes. Les bienfaits de ces disciplines sont sensiblement les mêmes que ceux du yoga : maîtrise du corps, gestion du stress et hygiène de vie.

La méditation

Du latin meditare qui signifie « contempler », la méditation se pratique individuellement ou collectivement. Elle utilise des techniques de concentration et de relaxation pour canaliser son « brouhaha intérieur ». Il existe différents types de méditation en pleine conscience, transcendantale, etc. Des stages, cours collectifs ou encore retraites fleurissent un peu partout en France.
La méditation permet d’améliorer les capacités de concentration, réduit le stress et l’anxiété au quotidien.

La relaxation

La relaxation est bien plus qu’une simple détente. Elle travaille sur la respiration, la prise de conscience et la détente de toutes les parties du corps. En libérant les tensions musculaires, en améliorant l’écoute du corps et du mental de manière générale, elle constitue un bon entraînement pour se relier à son intériorité.

La relaxation est également pratiquée dans le cadre de séances de sophrologie.

2 Vers un équilibre de vie global

Que l’on cherche à dénouer certaines problématiques privées ou professionnelles, ou tout simplement à accéder à un équilibre de vie, la sophrologie, l’hypnose ou le shiatsu présentent de nombreux bienfaits. Pratiques reconnues, il est possible de suivre des séances accompagnées par un praticien.

La sophrologie

La sophrologie est une technique de relaxation dont l’avantage est qu’elle peut être appliquée à tout moment. En pratique, il vous suffit d’effectuer des exercices de respiration, de visualisation et de mouvements particuliers et simples. La sophrologie permet d’affiner l’état de conscience, de vaincre la peur et d’optimiser ses possibilités. Elle offre de nouveaux champs d’application dans la vie quotidienne, privée ou professionnelle.

L’hypnose

L’hypnotiseur, pas sa voix, va faire plonger le sujet dans un état à la frontière du sommeil. Hypnose signifie d’ailleurs « sommeil » en grec. C’est à travers une série de suggestions faites au patient, que l’hypnotiseur parviendra à le soigner.

L’hypnose peut intervenir dans le traitement des dépendances, des traumatismes divers et des maux physiques.

Le shiatsu

Venu du Japon, le shiatsu consiste à stimuler des points précis du corps par pressions faites grâce aux doigts, aux coudes ou aux mains, puis par des séries d’étirements. Son objectif ? Détendre en profondeur.

Vous êtes adhérent Macif ?

Le contrat Garantie Santé Macif vous propose, selon les formules, un remboursement forfaitaire pour vos séances d’ostéopathie.**

3 Ces nouvelles disciplines sont-elles reconnues ?

La reconnaissance scientifique des bienfaits de l’hypnose est aujourd’hui établie en médecine et en psychothérapie. Depuis 2014, le métier de sophrologue est enregistré à la CIPAV. Les écoles de sophrologie délivrent un titre témoignant de l’inscription au Répertoire national de la certification professionnelle (RNCP).

Les professeurs de tai-chi et de qi gong doivent posséder une certification de qualification professionnelle ou un diplôme ou brevet d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS ou BPJEPS) pour pouvoir enseigner dans leur discipline.

En revanche, l’enseignement du yoga n’est pas réglementé en France.

90 %
C’est le taux de Français qui ont déjà entendu parler de la sophrologie.
* Dans les limites et conditions du contrat souscrit.
 
L'Essentiel de l'article
  • Des disciplines orientées bien-être au naturel fleurissent.
  • Yoga, tai chi, qi gong, méditation et relaxation : une véritable hygiène de vie personnelle.
  • Sophrologie, shiatsu, hypnose : de nouvelles pratiques pour un équilibre de vie global.
  • L’hypnose est pratiquée en milieu hospitalier.
Article suivant