5
5 sur 5( 21 votes )
Un expert évalue les dégâts d’un incendie
Assurance

Après un incendie : la marche à suivre pour l’assurance habitation

1 min

L'essentiel de l'article

  • 5 jours pour déclarer le sinistre.
  • Conservez tous les objets jusqu’à la visite de l’expert.
  • L’assurance multirisque habitation vous offre un maximum de couverture.
lire la suite
5
5 sur 5( 21 votes )

1 Les démarches

Déclarer le sinistre

Vous pouvez déclarer votre sinistre chez votre assureur, en ligne, par téléphone ou par courrier
La déclaration doit comporter :

  • vos coordonnées (nom, adresse) ;
  • le numéro de votre contrat d'assurance ;
  • une description du sinistre (nature, date, heure, lieu) ;
  • un état estimatif des meubles et des objets détruits ou détériorés ;
  • les dégâts causés à des tiers (voisins…) ;
  • les coordonnées des victimes s'il y en a ;
  • et éventuellement une description des dommages (matériels ou corporels, leur importance).

Préparer le dossier de votre sinistre

Pour être indemnisé, vous devrez justifier les dommages subis, donc :

  • conservez tous les objets qui ont été endommagés lors du sinistre, même détériorés ou brûlés ;
  • rassemblez tout ce qui permet d’identifier et d’évaluer les biens endommagés ou détruits dans le sinistre (factures, photos, bons de garantie...).

Faites l’inventaire de tous vos biens de valeur avec Valoo ! Et déposez tous vos justificatifs dans un coffre-fort numérique. Téléchargez l’application !

Vous pouvez vérifier auprès de votre assurance si elle vous permet de commencer des travaux de remise en état avant le passage d'un expert. À noter également que votre assurance doit vous indemniser même si vous ne disposez pas d'un détecteur de fumée dans votre logement. Il s’agit cependant d’une obligation pour la sécurité des occupants.

Visite de l’expert

L'assurance désigne un expert qui va préciser les causes du sinistre et évaluer les dommages. Celui-ci va prendre contact avec vous pour fixer un rendez-vous afin de réaliser son expertise.

Vous devrez lui remettre le dossier que vous avez préparé et il établira un rapport d'après ses constatations et les éléments que vous lui avez transmis. Ce rapport sera transmis à votre assureur et permettra, entre autres, d’évaluer le montant des dommages.

2 Qui paie quoi ?

Si vous avez une assurance multirisque habitation

Que vous soyez locataire ou propriétaire, les dommages dont vous avez été victime, en cas de sinistre garanti, seront pris en charge par votre assurance.

Si l’incendie est imputable au propriétaire

Vous êtes locataire et l’incendie ou l’explosion est dû à un défaut d'entretien ou à un vice de construction ? Dans ce cas, c’est le propriétaire qui est tenu responsable du sinistre. En pratique, l’assureur du locataire indemnise les dommages et se retourne le cas échéant vers l’assureur du propriétaire.

Si l’incendie a démarré chez le voisin

Si votre voisin est à l’origine de dégâts chez vous, c’est votre assurance qui vous indemnisera avant de se retourner vers l’assurance de votre voisin, ou directement vers lui s’il n’a pas de contrat.

3 Que faire en cas d’incendie de forêt ayant endommagé votre habitation ?

Déclarez votre sinistre au plus vite (dans un délai de 5 jours) comme pour un sinistre classique. Inutile en effet d’attendre un arrêté ministériel, un incendie de forêt n’est pas considéré comme une catastrophe naturelle.

Il faut donc activer votre assurance habitation, qui doit couvrir ce type d’incendie. Sachez aussi qu’il existe des extensions de contrat pour protéger le jardin et les extérieurs des dommages subis.

* Source : Chiffres ministère de l’Intérieur 2017 d’après les statistiques des sapeurs-pompiers
** Dans les conditions et limites du contrat souscrit.
Noter cet article :

Cet article...

Article suivant