5
5 sur 5( 2 votes )
Une jeune femme en conduite accompagnée
Auto/Moto

Qu’est-ce que la conduite accompagnée ?

1 min
5
5 sur 5( 2 votes )

Vous avez tout à gagner à choisir l’AAC (apprentissage anticipé de la conduite) !

Non seulement cette formule augmente les chances d’obtenir son permis de conduire (74 % de chances de l’avoir du premier coup(1) contre 55 % avec l’apprentissage traditionnel) mais elle permet de réduire la période probatoire du permis à 2 ans au lieu de 3 pour les jeunes titulaires du permis étant passés par la méthode « classique ». Enfin, troisième avantage non négligeable : elle donne souvent droit à un tarif préférentiel au moment de souscrire une assurance auto !

Pour pouvoir s’inscrire à l’AAC, il suffit simplement d’être âgé d’au moins 15 ans et d’avoir l’accord de son représentant légal et de l’assureur du véhicule. Après l’obtention du Code de la route, 20 heures de leçon de conduite au minimum sont nécessaires avec un enseignant d’auto-école.

L’accompagnateur désigné (ils peuvent être plusieurs) doit quant à lui réunir les conditions suivantes :

  • être titulaire du permis B (automobile) depuis au moins 5 ans sans interruption,
  • avoir obtenu l'accord de son assureur,
  • être mentionné dans le contrat signé avec l'école de conduite.

L’apprenti conducteur devra ensuite parcourir au moins 3 000 km accompagné de son tuteur sur une durée comprise entre 1 et 3 ans et honorer 3 rendez-vous pédagogiques en sa compagnie. 

Puis, dès l'obtention de son permis facilitée par cette période de conduite accompagnée, il pourra envisager d'acquérir sa première voiture, qui pourra être une voiture d'occasion.

Sources :
(1) Sécurité routière
 
Noter cet article :

Cet article...

Article suivant