Comment stationner en camping-car ?

En France, 5 844 lieux (1) peuvent accueillir votre camping-car pour faire une halte ! Mais qui dit arrêt ne dit pas forcément grand déballage ! Entre campement et stationnement, il n'y a qu'un pas à franchir pour vous mettre en infraction ! Explications.

Temps de lecture : 82 min

1 Campement ou stationnement ?

Un camping-car peut « stationner » exactement aux mêmes endroits qu’une voiture : sur une place de parking située dans la rue ou sur le parking d'un supermarché ou d'une aire d'autoroute (sauf arrêté préfectoral ou barrières de limitation de hauteur). Seule condition : ne pas rester plus de sept jours sur le même emplacement. En général, les communes autorisent une durée de stationnement entre 48 heures et 72 heures. Vous devrez également vous acquitter d'un forfait post-stationnement en journée et veiller à ne pas gêner la circulation.

En revanche, vous ne pouvez pas « camper » n’importe où avec votre camping-car. Camper signifie sortir vos cales, votre mobilier extérieur, votre auvent, votre marchepied…

Bon à savoir

Déballer ses affaires sur un parking peut vous coûter entre 1 500 et 3 000 euros selon l’article R*116-2 du code de la voirie routière.

2 Préférez le camping…

Question autonomie, vous êtes obligés de faire une halte tous les trois jours pour refaire le plein en eau et vidanger votre véhicule. Alors pourquoi ne pas réserver un emplacement en camping ? Une solution certes payante, mais qui permet de profiter d’infrastructures (douche, sanitaire, restauration, jeux…). Profitez également de votre arrêt pour recharger toutes vos batteries à une borne. Tout dépend de votre consommation (télévision, éclairage, recharge de téléphone portable…), mais l’autonomie électrique dure en moyenne trois jours. Séjourner quelques jours en camping peut aussi être une petite halte bénéfique si vous avez des enfants et/ou un animal de compagnie ! C’est l’occasion également de rencontrer d’autres camping-caristes qui partagent votre goût pour ce mode de déplacement.

Avant de vous installer, surveillez la nature du sol. Normalement, il doit être facile d'accès, parfaitement plat et stabilisé. Pour vous approprier l'encombrement du camping-car et stationner facilement, aidez-vous du radar de recul si votre camping-car en est équipé. N’oubliez pas que votre camping-car possède un gros gabarit : soyez par conséquent attentif lors de ces manœuvres.

Pour éviter que le camping-car ne bouge lorsqu'il est immobilisé, il est conseillé de poser deux vérins sous le châssis à l'arrière pour plus de stabilité, surtout si les enfants chahutent ! Il faudra bien penser à les retirer avant de redémarrer.

Assistance incluse dès 0 km, remboursement de la taxe douanière et bien d’autres :

découvrez tous les avantages de l’assurance camping-car Macif. Et si vous êtes détenteur d'un contrat camping-car à la Macif, vous pouvez bénéficier de Caramaps, une application qui facilite vos déplacements. A découvrir sur www.caramaps.com

3 … Ou stationnez dans des aires réservées aux camping-cars

Beaucoup de municipalités proposent des aires spécifiques où les camping-cars peuvent stationner pour y passer une ou deux nuits.

Soyez vigilant et respectez les règles de voisinage : évitez de faire trop de bruit ! Faites attention à l’affichage qui vous donnera des informations.

Cette halte sera l’occasion pour vous de visiter les points d'intérêt de la région : plages, centre-ville, musées, festivals…

4 En dernier recours, optez pour une aire de service

Les aires de services spécifiques aux camping-cars permettent de trouver les services nécessaires : vidanges, remplissage d’eau et parfois bornes électriques pour recharger ses batteries. Vous pouvez y passer la nuit en sachant que ces aires ne sont pas faites pour rester très longtemps. D’ailleurs, elles consistent bien souvent en de grandes places de parking. Le gros avantage c’est que vous en trouverez facilement : il existe en effet 1 200 aires de services gratuites en France (2) !

Le saviez-vous ?

Il existe également 10 000 emplacements gratuits (3) chez l'habitant pour découvrir les éleveurs, fermiers et vignerons de la France entière… Une formule qui vous permet de visiter des lieux incroyables, de découvrir un savoir-faire, de goûter aux produits locaux et de dormir au calme.

L'Essentiel de l'article
  • S’il est possible de stationner en ville pour un camping-car, il est en revanche interdit d’y camper.
  • Si vous souhaitez déballer auvent, mobilier extérieur ou marchepied, dirigez-vous vers une aire de stationnement autorisée ou un camping.
Article suivant