Les jeunes conducteurs sont les plus vulnérables sur la route

Avec leur première voiture ou moto, les jeunes conducteurs découvrent non seulement la liberté, mais aussi de nouveaux dangers. Particulièrement en période estivale, synonymes de longs trajets et de sorties nocturnes.

Temps de lecture : 2 min

L’usage du portable au volant multiplie par 3 le risque d’accident.*

1 Les jeunes surreprésentés dans les statistiques

Les statistiques d’accidents de la route, en voiture ou en deux-roues, témoignent que les jeunes sont particulièrement touchés par la mortalité routière. En 2016, les 18-24 ans comptent pour 17 % de la mortalité routière alors qu’ils ne représentent que 8 % de la population(1).

Les deux-roues motorisés représentent 44 % des accidents graves.**

2 Des comportements à risques

L’alcool, la vitesse, le cannabis, le téléphone, et la fatigue sont les principales causes d’accidents de la route pour les jeunes.

Malgré les messages de prévention, l’alcool reste le principal fléau(2). Une personne qui a bu de l’alcool a 8,5 fois plus de risques d’être responsable d’un accident aux conséquences dramatiques. De fait, 25 % des conducteurs âgés de 18 à 35 ans impliqués dans un accident mortel avaient trop bu(2).

Sur la même tranche d’âge, l’usage de drogue est constaté dans 22 % des accidents mortels. La consommation de cannabis combinée à celle de l’alcool multiplie par 15 les risques sur la route(3).

Bien que la plupart des jeunes conducteurs déclarent être conscients des risques pris, 95 % d’entre eux reconnaissent avoir déjà eu des comportements inappropriés sur la route(4).
 

La Macif a lancé My Safie :

une communauté dédiée aux 18-25 ans pour un retour de soirée en sécurité ! Rejoignez-nous !

Vous êtes sociétaires Macif ?

Bénéficiez d’ateliers de sensibilisation à la sécurité routière.

Article suivant