Risque de verglas ? 6 conseils pour tenir la route

En hiver, la formation de verglas peut transformer les routes en de véritables patinoires. La conduite sur chaussée verglacée est donc très dangereuse. Pour éviter les risques comme la perte de contrôle total du véhicule, une conduite adaptée s’impose. 6 conseils fondamentaux pour tenir la route !

Temps de lecture : 2 min

1 Des pneus antiglisse

Dans certaines régions où le verglas est fréquent, s’équiper de pneus hiver est fortement conseillé. Aussi appelés pneus contact ou pneus neige, ils possèdent une gomme qui reste souple en dessous de 7 °C, de gros pavés pour évacuer la neige fraîche et des lamelles qui font ventouse sur le verglas. Leur grande polyvalence permet de les utiliser de novembre à mars.

2 Voir et être vu

Avant de démarrer, veillez à bien dégivrer votre pare-brise et vos vitres. Pensez aussi à nettoyer les phares avant et arrière. Sans oublier d’allumer vos feux de croisement. Le verglas s’accompagne souvent de brouillard givrant, vous devez donc optimiser votre visibilité, pour voir, mais aussi pour être vu.

3 Tenir ses distances

Pour pallier le manque d’adhérence des pneus sur verglas, il est indispensable de limiter votre vitesse et d’opter pour une conduite en douceur et sans à-coups. Tout comme sur les routes enneigées, la distance de freinage est quadruplée, augmentez donc significativement la distance qui vous sépare des autres véhicules.

Un pépin sur la route ?

Grâce à l’application Macif, disposez d’une assistance géolocalisée depuis votre mobile, avec le suivi de la dépanneuse.

4 Pédale douce

Plus que jamais, anticipez vos freinages. Procédez par petits coups de pédale sur le frein pour ralentir progressivement et éviter ainsi de faire la toupie. Ne freinez pas dans les virages ! Conduisez plutôt en surrégime en utilisant le frein moteur pour maintenir votre adhérence au sol.

5 Redémarrage en douceur

Autant que possible, évitez l’arrêt complet de votre véhicule. Pour repartir, redémarrez en accélérant doucement pour éviter que les pneus ne patinent sur la glace.

6 Bien réagir en cas de dérapage

Si votre voiture se dérobe, surtout ne freinez pas ! Embrayez pour ramener les quatre roues à la même vitesse et ainsi limiter la glissade. Si l’arrière se met en travers, en somme, si la voiture dérape, regardez toujours où vous souhaitez aller, cela facilite instinctivement la manœuvre de maintien de la trajectoire voulue. Évitez donc de fixer votre attention sur l’obstacle.

Verglas

Souvent invisible, la présence possible de verglas est néanmoins signalée sur certaines routes par ce panneau.

L'Essentiel de l'article
  • Limitez votre vitesse et augmentez la distance de sécurité.
  • Optez pour une conduite en surrégime.
  • Freinez toujours progressivement et jamais dans les virages.
  • Contre-braquez en cas de dérapage.
Article suivant