Incendies domestiques : 5 conseils pour sécuriser son logement

Les causes et risques d’incendie domestiques sont multiples. Il est toutefois possible d’éviter les départs de feu en sécurisant au maximum son logement. Installations électriques, systèmes de chauffage, et bons gestes à adopter : 5 conseils pour éviter l’incendie domestique.

Temps de lecture : 1 min

1 Sécurisez votre installation électrique

Idéalement, votre installation électrique doit être conforme à la norme NF C 15-100 en vigueur en France. Que ce soit ou non le cas, soyez vigilant sur la sécurité de vos équipements :

  • remplacez les prises de courant ou interrupteurs vétustes ou endommagés. Cette précaution empêche les étincelles qui déclenchent les incendies ;
  • ne surchargez pas les barrettes multiprises et utilisez-les avec des appareils de faible puissance uniquement. Préférez du matériel de qualité avec un bouton interrupteur et estampillé NF ;
  • débranchez les appareils électriques avant de nettoyer leur système de ventilation ;
  • installez un disjoncteur. Il interrompt le courant électrique en cas d’incident sur le circuit électrique ;
  • pour les luminaires, privilégiez des lampes de type basse consommation, leur température de surface est peu élevée. Les ampoules halogènes doivent être munies d’une grille de protection en cas d’éclatement. Quant aux guirlandes décoratives, tenez-les éloignées des rideaux et des objets inflammables ;
  • réalisez un diagnostic électrique de vos installations. Il permet d’évaluer les risques pouvant porter atteinte à la sécurité des personnes et des biens.
     
  • Lire aussi : Entretenir vos installations électriques : la check-list

Vous souhaitez assurer votre logement ?

Optez pour l’assurance Habitation Macif !

285 700

C’est le nombre d’incendies pris en charge par les pompiers en 2016.*

2 Surveillez la chaudière et les systèmes de chauffage

  • Pour les chaudières et les chauffe-eau fonctionnant au gaz : respectez les contrats d’entretien annuels pour éviter les dysfonctionnements et les encrassages de conduits.
     
  • Pour les cheminées, le ramonage est à effectuer au minimum une fois par an par un professionnel. Si la vôtre est équipée d’un insert ou que vous utilisez des bois résineux, ce qui est généralement déconseillé dans un objectif de protection incendie, prévoyez deux ramonages annuels.
     
  • Lire aussi : Une cheminée doit être ramonée une à deux fois par an
     
  • Concernant le bois de chauffage, adressez-vous à un professionnel France Bois Bûche ou NF Bois de chauffage pour obtenir des conseils d’utilisation. Équipez la cheminée ou l’insert d’un pare-feu afin d’éviter les projections de braise. Ne laissez jamais de produits inflammables à proximité du conduit ou d’un poêle.

3 Installez des détecteurs de fumée

Ces équipements sont obligatoires depuis mars 2015 pour tous les logements. Vous devez en installer un ou plusieurs selon la surface et les différents niveaux de votre habitation (rez-de-chaussée, cave, étages). Pour bien choisir votre détecteur avertisseur de fumée (DAAF), assurez-vous qu’il possède bien les caractéristiques suivantes :

  • il est estampillé CE et si possible NF ;
  • il est conforme à la norme EN 14-604 (c’est indiqué sur l’emballage) ;
  • il dure longtemps (idéalement 10 ans) : sa longévité figure généralement sur l’emballage ;
  • il signale lorsque les piles sont usagées ;
  • il dispose d’une fonction test.

Notez que c’est la durée de vie de la pile qui est importante et qu’il faut bien vérifier. Par ailleurs, à l’aide du bouton test, il est vivement conseillé de tester le bon déclenchement de l’appareil régulièrement.

Vous êtes sociétaire Macif ?

Profitez des ateliers prévention incendie !
Renseignez-vous auprès de votre agence locale ou sur Diffuz.com.

4 Choisissez du mobilier antifeu

  • Achetez des meubles rembourrés avec des mousses à inflammation retardée ou antifeu. Elles laissent le temps aux occupants d’éteindre un début d’incendie et leur surcoût est faible.
     
  • Pour les fauteuils choisissez des produits à la norme EN 10211 (résistance à la cigarette) et EN 10212 (résistance à une allumette). Pour les matelas, optez pour la norme EN 5971 et EN 5972.

5 Adoptez les bons gestes préventifs

  • Ne laissez pas les casseroles sur le feu sans surveillance. Portez une attention toute particulière aux friteuses. L’huile bouillante provoque de très graves brûlures et les risques d’incendie sont importants.
     
  • Nettoyez régulièrement les filtres de la hotte aspirante : le gras qui s’y dépose peut s’enflammer. Vérifiez régulièrement les installations de gaz. Nettoyez également les VMC (poussières), les filtres des lave-linge et des lave-vaisselle qui accumulent des impuretés.
     
  • Placez les rideaux, couettes, couvre-lits et tentures murales à plus d’un mètre des radiateurs électriques ou d’un halogène.
     
  • Ne fumez jamais au lit et évitez de fumer sur des canapés ou des sièges en tissu. Ne jetez pas de cendres ou de mégots dans des corbeilles à papier ou des poubelles. Passez les cendriers sous l’eau avant de les vider dans la poubelle.
     
  • Installez les bougies sur un bougeoir stable, à l’abri du vent, des courants d’air et des objets inflammables. Gardez les chandelles, ainsi que les allumettes et les briquets, hors de portée des enfants.
     
  • Ne stockez pas les bombes aérosols, les produits d’entretien et les matériaux combustibles – carton, papier, tissu – près des sources de chaleur.

Vous souhaitez sécuriser votre logement ?

Optez pour Macif Protect et son service de télésurveillance connecté.

L'Essentiel de l'article
  • Veillez à la qualité et à la mise en sécurité de vos équipements électriques.
  • Faites réviser tous les ans votre chaudière et votre système de chauffage.
  • Sachez bien choisir et bien installer vos détecteurs de fumée.
  • À la cuisine, au salon, au jardin : adoptez les bons gestes.
Article suivant