Vacances d’hiver : comment skier plus écolo ?

Remontées mécaniques, consommation énergétique, déchets sauvages… En matière d’écologie, le ski est souvent hors piste. Mais en changeant quelques mauvaises habitudes et en choisissant une station plus verte, il est possible de dévaler les pentes enneigées en limitant son empreinte écologique.

Temps de lecture : 1 min

Le ski vert, ça n’existe pas. Tout comme les stations de ski écologiquement irréprochables. Certaines d’entre elles enneigent artificiellement les pistes pour pallier la fonte des neiges, soit en faisant venir des tonnes d’or blanc par camion ou avion, soit en investissant dans des installations de neige de culture. Des solutions ni écologiques ni viables économiquement sur le long terme, le coût de la production de la neige artificielle étant très élevé. D’autres stations, en revanche, ont entamé des démarches pour limiter leur impact sur l’environnement. Un petit pas écolo que vous pouvez soutenir en adoptant un comportement plus écoresponsable au ski.

1 Tout schuss vers le « Flocon Vert » ou le Green Globe

Commencez par opter pour une station aux bonnes pratiques environnementales : tri et ramassage des déchets, transports en commun sur place et vers les gares, utilisation d’énergies renouvelables. Pour les trouver, faites confiance au
Flocon Vert
: ce label, décerné par l’association Mountain Riders, identifie les stations de ski qui répondent à un cahier des charges formalisé par plus de 70 acteurs du tourisme et du développement durable en montagne. Elles sont encore peu nombreuses, mais la liste s’allonge d’année en année. Châtel ou Chamonix dans les Alpes (74), Les Rousses dans le Jura (39) ou La Pierre Saint-Martin dans les Pyrénées-Atlantiques (64) comptent ainsi parmi les bonnes élèves.

Un autre label, international celui-là, récompense les établissements et stations engagés dans une démarche écologique : le Green Globe. En France, les stations du Grand Massif et Tignes-Val d’Isère détiennent ce sésame qui valide là aussi de bonnes pratiques en matière d’énergie, de tri des déchets, de gestion de l’eau ou de réductions des émissions carbone.

Vous êtes sociétaire Macif ?

Rendez-vous sur
Macif Avantages et profitez de réductions sur les offres Promovacances.

2 Les stations écolos, ces étoiles des neiges

Choisir une station écolo, ça change quoi ? Pour obtenir le précieux Flocon Vert, les stations sont évaluées sur une liste de 67 critères d’abord environnementaux comme la production d’énergies locales, une bonne gestion des déchets de A à Z ou encore la protection de la biodiversité. Elles doivent aussi proposer une activité durable sur les quatre saisons. Vous allez donc pouvoir y planter vos bâtons sans (trop de) scrupules.

Le saviez-vous ?

500 l d’eau, donc de neige, peuvent être pollués par 1 seul mégot de cigarette. (1)

3 Être blanc comme neige

Troisième pilier du skieur ayant une conscience écologique : avoir un comportement irréprochable. Évidemment, ne jetez pas vos déchets dans la nature, et pensez à les trier de retour au studio. Louer son matériel de ski ou l’acheter d’occasion permet aussi de limiter la production de nouveaux objets.

Vous hésitez entre deux doudounes ? Choisissez la qualité, plus durable et au final plus économique. Certaines marques d’équipements et de vêtements offrent de meilleures garanties en termes de développement durable que d’autres (matériaux bios ou recyclés, par exemple). On les repère à certains labels comme OEKO-TEX 100, GOTS, EU Écolabel ou encore Ecocert.

Enfin, soyez respectueux de la faune et de la flore locales. Le ski hors piste n’est pas seulement dangereux pour vous, il est dérangeant pour les animaux qui nichent au sol et dans les sapins, et il ravage les jeunes arbustes. Pour l’amour des marmottes (entre autres), restez sur les parcours balisés !

Vous êtes fan de ski ?

En montagne, le contrat Garantie Accident Macif vous protège en cas de pépin !*

* Dans les conditions et limites du contrat souscrit.

(1) Source : Mountain Riders, Bientôt une montagne zéro déchet ?, 2019.
L'Essentiel de l'article
  • Choisissez une station labellisée Flocon Vert.
  • En station, utilisez les transports en commun mis à disposition.
  • Ne jetez pas vos déchets dans la nature et triez-les.
  • Louez votre matériel et ne skiez pas hors piste.

Cet article...

Article suivant