Trottinettes électriques : comment contredire les haters* ?

Le décret réglementant la circulation des EDPM (engins de déplacement personnels motorisés) vient enfin d'être publié. Et comme souvent quand il s’agit de faire de la place à un petit nouveau, les critiques pleuvent. Comment éviter le clash ?

Temps de lecture : 1 min

*Haters : ennemis, détracteurs en anglais

La trottinette électrique rencontre un succès fulgurant en France. Et pourtant, ses détracteurs semblent aussi nombreux que ses fans : accusée d’être dangereuse ou ridicule, elle alimente les débats houleux sur les trottoirs comme à l’Assemblée nationale… Et si on faisait redescendre la pression ?

1 La trottinette, un véhicule de hipsters ?

230 000 trottinettes électriques ont été vendues en France en 2018 (+129 % par rapport à 2017) (1), après plusieurs années de ventes en constante hausse. Un engouement qui semble donc durer, soutenu par la présence d’une offre en libre-service foisonnante notamment à Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux. On peut dire sans risquer de se tromper que la e-trottinette est devenue l’engin de déplacement de bon nombre de citadins.

Qui sont les utilisateurs de trottinettes électriques en free-floating ?

  • Parmi les actifs, 53 % sont des cadres
  • 19 % sont des étudiants
  • 33 % sont des touristes (2)

2 Un jouet dont se sont entichés les grands ?

Certains associent encore la trottinette à l’enfance. Pourtant, la trottinette motorisée était à l’origine un véhicule pour adultes. Et les premiers modèles ne datent pas d’hier ! Dès 1915, les premières trottinettes à essence (appelées scooters) des postiers et des policiers américains fonçaient déjà à 35 km/h. Les piétons de l’époque ont dû se faire raser de près plus d’une fois, preuve que son côté rebelle lui colle à la peau depuis le début… Comble de la modernité, les ancêtres de la e-trottinette avaient un guidon pliant, pour embarquer plus facilement dans les transports. La preuve que l’intermodalité est une idée vieille comme la roue !

Envie d’en savoir plus sur les trottinettes électriques ?

Cliquez ici.

Vous êtes un(e) adepte de la trottinette électrique ?

Soyez couvert en cas de dommage avec la responsabilité civile obligatoire comprise dans l’assurance Auto Macif.

L'Essentiel de l'article
  • La trottinette motorisée existe depuis 1915.
  • Les ventes de trottinettes électriques augmentent d’année en année.
Article suivant