3.7
3.7 sur 5( 4 votes )
Budget

Superquinquin : le premier supermarché participatif de Lille

2 min

L'essentiel de l'article

  • Superquinquin est le premier supermarché coopératif et collaboratif de Lille.
  • Chaque adhérent est « coopérateur » et s’engage à travailler 3 heures/mois dans le supermarché.
  • Les produits proposés sont majoritairement issus des filières bios et des circuits courts.
  • En moyenne, le panier « type » chez Superquinquin est 20 % moins cher que dans un supermarché classique.
lire la suite
3.7
3.7 sur 5( 4 votes )
Panier de produits achetés dans le supermarché participatif Superquinquin

Partager sur :

1 Les supermarchés coopératifs

Les supermarchés coopératifs se développent à toute vitesse un peu partout en France, de Lille à Marseille, d’Agen à Nancy. Plus d’une vingtaine d’initiatives similaires ont vu le jour ou sont en cours de lancement. On les trouve principalement dans les grandes villes, où la demande est plus forte.

La prise de conscience de l’importance d’une alimentation saine, qui soutient une agriculture durable, est pour beaucoup dans la multiplication actuelle des projets. Volonté de manger bio et local et désir de retrouver du lien social et de contourner la grande distribution sont autant de raisons qui vous convaincront peut-être de rejoindre le mouvement !

2 D’où ça vient ?

Ce modèle est importé des États-Unis où un supermarché collaboratif, en activité depuis les années 1970, compte plus de 16 000 membres. Deux Américains vivant à Paris ont initié la création d’un supermarché similaire, La Louve, ouvert à l’automne 2016 dans le 18e arrondissement de la capitale. Superquinquin a pour sa part ouvert ses portes le 1er avril 2017. Ces deux initiatives ont été soutenues par la Fondation Macif.

Le saviez-vous ?

La Fondation Macif soutient Superquinquin, et plein d’autres initiatives d’économie collaborative !

4 Les avantages

Les coopérateurs récoltent les fruits de leur investissement personnel en passant à la caisse. En réduisant quasiment à zéro les frais de fonctionnement, de gestion et de marketing, les supermarchés coopératifs peuvent proposer des prix vraiment intéressants. Selon Nicolas Philippe, chez Superquinquin, un panier est en moyenne 20 % moins cher qu’ailleurs sur des produits équivalents.

Par ailleurs, les coopérateurs ne se contentent pas de remplir les rayons, ils choisissent également, de manière collégiale, les produits qu’ils y mettent ! Si le choix est libre, tous les supermarchés coopératifs respectent le principe de favoriser à chaque fois que c’est possible les productions locales, artisanales ou bios. Et ça marche ! À ce jour chez Superquinquin, 75 % des produits alimentaires proposés répondent à au moins l’un de ces trois critères.

Ailleurs en France

  • La Louve à Paris
  • La Chouette à Lyon
  • Supercoop à Bordeaux
  • Super Cafoutch à Marseille
  • La Grande Épicerie Générale à Nancy
  • La Coop Agenaise à Agen
  • ...
Noter cet article :

Cette vidéo...