2
2 sur 5( 4 votes )
Un enfant apprend le karaté.
Enfants

Quel sport choisir pour un enfant entre 3 et 6 ans ?

0 min

L'essentiel de l'article

  • Pratiquer une activité sportive est indispensable au développement physique et psychomoteur de l’enfant.
  • Les sports collectifs favorisent la sociabilité.
  • Les sports individuels conviennent bien au tempérament indépendant.
  • Le judo permet de pratiquer un sport de combat en suivant un code de conduite.
lire la suite
2
2 sur 5( 4 votes )

1 Les sports collectifs

Pour un enfant entre 3 et 6 ans, la pratique d’un sport collectif s’inscrit dans la continuité de l’apprentissage de la sociabilisation commencé à la crèche. L’enfant apprend l’autonomie tout en travaillant par la même occasion son rapport aux autres. Accessibles sous forme d’initiation, les sports collectifs véhiculent auprès des plus jeunes des valeurs comme l'esprit d’équipe. Ils favorisent la sociabilité, le respect des règles du jeu et les décisions de l’arbitre. Si votre enfant est plutôt de nature timide et introvertie, il apprendra à trouver sa place, à s’insérer au sein d’un groupe et à communiquer avec les autres. Le foot notamment est plébiscité pour l’esprit d’équipe qui y règne. Le basket développe l'élongation et la souplesse, la rapidité et l'endurance. Toutefois, gardez en tête qu’il s'agit d'un sport qui s'appuie beaucoup sur les articulations, les genoux et les chevilles en particulier. Le rugby, lui est un sport de contact (n’ayez crainte, les plaquages sont proscrits pour les enfants de moins de 12 ans), tout particulièrement recommandé pour l’adresse. Il enseigne également la discipline, la rigueur et l’altruisme. Enfin, le handball qui a la particularité de se jouer sur un terrain de petite taille développe le sens tactique et la rapidité de prise de décision.

À savoir

Pour inscrire votre enfant à une activité sportive, la présentation d’un certificat médical de non-contre-indication à la pratique de la discipline concernée, et daté de moins d’un an, est obligatoire (2).

2 Les sports individuels

Faire des roulades, des jeux aquatiques ou encore de la danse, enchante très vite les plus jeunes. La plupart des sports individuels peuvent débuter dès 4 ou 5 ans et sont appréciés pour leur aspect ludique. Afin que votre enfant s’y sente bien, il doit pouvoir découvrir la discipline tout en s’amusant. La natation, par exemple, en plus d’être une activité divertissante, permet d’accroître la souplesse musculaire, et ceci sans aucune résistance ni onde de choc grâce à l’effet d’apesanteur. La nage développe également la coordination motrice mieux que n’importe quelle autre discipline. Généralement praticable dès 5 ans, le tennis apprend aussi à bien coordonner ses mouvements tout en sachant adapter son jeu face à un partenaire. Avec l’athlétisme, aucun risque qu’il ne se lasse. Cette discipline se compose de nombreuses spécialités : course haie, saut, sprint, lancer… Pareil avec la danse africaine, classique ou contemporaine, il aura l’embarras du choix. Entre l’art et le sport, la danse permet de travailler l’expression corporelle, l’équilibre et enseigne le sens du rythme.

3 Les arts martiaux

Taper, tomber, se débattre sont des comportements qui apparaissent très tôt chez l’enfant. C’est pourquoi les arts martiaux sont adaptés aux jeunes. Même s’il s’agit de sports de combat, les arts martiaux ne sont pas des disciplines agressives. Ils fournissent des techniques défensives non violentes. Recommandés pour les enfants peu confiants ou turbulents, ils apprennent à canaliser leur énergie dans le respect des règles et de ses adversaires. Le judo apprend à avoir un bon équilibre sur ses jambes, à se défendre, soulever une charge et à chuter sans se blesser. Plus qu’un sport, le judo est une école de la vie. Il inculque des valeurs comme le respect, la solidarité et apprend la maîtrise de soi. Le karaté, quant à lui, est davantage un sport d’attaque : il permet de se défouler et de se libérer des tensions tout en respectant son adversaire. La capoeira se distingue des autres arts martiaux par son côté ludique et acrobatique.

Bon à savoir

Si vous hésitez entre plusieurs sports, profitez des cours d’essai gratuits, proposés par de nombreux clubs et associations. Ces séances sont un bon moyen de se faire une idée des entraînements et de l’ambiance. Les mairies organisent également des journées associatives pour faire découvrir aux enfants les différents sports possibles.

Noter cet article :

Cet article...

Article suivant