0
0 sur 5( 0 vote )
Deux enfants font du skateboard.
Loisirs

Skateboard et enfant : prévenir les risques pour qu’il pratique en toute sécurité

1 min

L'Essentiel de l'article

  • Choisissez un skateboard et un équipement de protection adaptés à votre enfant.
  • Pensez à l’inscrire dans une école de skateboard pour acquérir les bases de l’art de la glisse.
  • Rappelez-lui les règles du Code de la route pour rouler en toute sécurité.
lire la suite
0
0 sur 5( 0 vote )

1 Précaution N°1 : Choisir du matériel de skateboard adapté à votre enfant pour que tout roule !

Pour choisir le bon skate, il faut tenir compte de l’âge, la taille, la pointure et du niveau de votre enfant. Certaines planches offrent une position plus stable et sécurisée que d'autres. Demandez conseil au vendeur et n'hésitez pas à faire essayer à votre enfant les différents skateboards en magasin. Pensez aussi aux équipements de protection : casque, coudières, genouillères, protège-poignets et pas de ballerines ou de tongs... mais des chaussures de sport assurant une bonne adhérence (il en existe des spécifiques pour le skate) !

Avant toute session de skate, pensez à bien vérifier le skate : trucks, roulements, planche et vis !

Bon à savoir : comment choisir la bonne taille de skate pour votre enfant ?

Plus votre enfant est grand et sa pointure est grande, plus sa planche de skate doit être large. La largeur d'une planche est écrite en inch (1 inch = 2,54 cm). Pour débuter, optez pour un skate de 6 à 7,75″ de large, qui offre un bon compromis entre légèreté et maniabilité pour les enfants.

Sortez couvert !

Avec le contrat Garantie Accident, Macif vous protège ainsi que vos enfants* !


*Dans les conditions et limites du contrat souscrit.

3 Précaution N°3 : Pratiquer dans un lieu adéquat pour qu’il roule en terrain non glissant !

Rien de mieux qu’une surface relativement lisse pour la pratique du skate ! Oubliez donc votre jardin engazonné ou votre allée de gravillons. Direction un lieu adapté comme le skatepark, par exemple. On évite aussi de faire de la planche à roulettes dans la pénombre (pas très pratique pour voir les obstacles) ou par temps humide (terrain trop glissant). Pour que votre enfant s'entraîne, privilégiez les lieux clos (sans circulation), avant de le laisser monter sur son skateboard pour prendre le chemin de l’école.
 

4 Précaution N°4 : Des règles de sécurité routière à respecter pour partager la chaussée !

En skateboard, on est considéré comme un piéton : on circule uniquement sur le trottoir, pas sur la route ni sur les pistes cyclables (3). La pratique du skate est aussi soumise au Code de la route : feux tricolores et passages protégés sont donc à respecter, tandis que la vitesse est à modérer (moins de 6 km/h) ! Si votre enfant provoque un accident avec un tiers (piéton, voiture...), c’est votre responsabilité civile qui est engagée. Rappelez-lui donc les principales règles de la sécurité routière pour que l’activité se déroule... comme sur des roulettes !

À savoir

Circuler en skateboard en dehors des trottoirs, des passages protégés ou ne pas respecter un feu tricolore peut entraîner une contravention de 4 € (3).

Sources :
(1) Fédération Française de roller et skateboard, Skateboard
(2) warehouseskateboards.com, How to Choose the Right Skateboard Deck ?
(3) Service-public, site officiel de l’administration française, « Circulation en trottinette électrique, rollers ou skateboard », 2020
Noter cet article :
Article suivant