1.5
1.5 sur 5( 25 votes )
Bénévoles ramassant des déchets dans la nature
Solidarité

S’engager quand on a peu de temps : les pistes à explorer

4 min

L’essentiel de l’article

  • Il n’y a pas de petites actions.
  • Choisir un domaine d’action qui vous tient à cœur.
  • On peut être bénévole quelques heures par mois sans engagement.
  • Le bénévolat, c’est l’assurance de se rendre utile et de créer des liens solidaires.
lire la suite
1.5
1.5 sur 5( 25 votes )

1 Vraiment pas de temps ?

Pas de panique ! En quelques secondes, il est toujours possible d’agir : faites, par exemple, un don ou un microdon.

Certains magasins proposent même, lors de règlements par carte bancaire, d’arrondir le montant de l’addition et de reverser l’arrondi à une association : renseignez-vous sur microdon.org.

Vous pouvez également choisir le microdon sur salaire et ainsi soutenir l’association de votre choix. Votre employeur a la possibilité, en co-solidarité, de doubler le montant !

Autre possibilité d’engagement en quelques secondes : signer une pétition en ligne ou encore relayer les infos des associations qui vous tiennent à cœur. Une bonne façon de se rendre utile en un clic.

2 Vous disposez d’une heure par mois ?

Consultez la plateforme Diffuz : il y a des défis solidaires à relever pour tout le monde, à faire près de chez soi ou depuis son ordinateur.

Les défis ne prennent souvent que quelques minutes à quelques heures, comme donner des fournitures ou des vêtements au Samu social de Paris, ramasser les débris sur les berges ou encore participer à une course solidaire.

Ces “petites actions pour grands défis” permettent à chacun d’être utile, à son échelle. Faciles à trouver, les défis sont classés par niveau d’engagement : flash, intermédiaire, exigeant, etc.

3 Vous disposez d’une heure par semaine ?

Commencez près de chez vous ! Pour ne pas perdre de temps dans les transports et développer au plus proche votre envie d’engagement, il existe sûrement des associations de proximité qui ont besoin de vous.

Vous pourriez ainsi participer au nettoyage de votre quartier, assurer du soutien scolaire ou encore vous impliquer dans les relations de bon voisinage avec Voisin Malin.

Quel domaine d’action vous convient ?

  • Environnement

    Amoureux de la nature, vous souhaitez défendre la qualité de l’environnement et protéger la biodiversité. Vous avez à cœur le bien-être des générations futures et c’est pour elles que vous vous engagez.
  • Caritatif

    La lutte contre la pauvreté et l’exclusion est votre grand combat. Vous intervenez pour aider les plus démunis et adoucir leur quotidien. Vous rêvez d’un monde plus juste et plus solidaire.
  • Culture et loisirs

    Au cœur des associations sportives ou culturelles, vous militez pour un monde d’échange et de partage. Vous donnez vie à de belles valeurs et êtes au cœur des événements fédérateurs et festifs.

4 Vous disposez de deux à trois heures par semaine ?

Choisissez une activité qui vous tient à cœur : enfance, environnement, lutte contre la pauvreté, éducation citoyenne… La qualité de votre engagement en dépend !

Pour faire le bon choix et trouver la cause qui vous convient, le mieux est encore de vous rendre sur les sites spécialisés comme celui de France Bénévolat ou de l’association Benenova. Ainsi, vous pourrez vous engager pour une mission sur mesure à Nantes, à Paris ou encore à Lille.

5 Vous disposez d’une journée par mois ?

Si vous travaillez dans une start-up ou une entreprise avec un fort engagement RSE (responsabilité sociétale des entreprises), sachez que certaines d’entre elles encouragent leurs salariés à effectuer du bénévolat et leur dégagent quelques jours par an pour se consacrer à une association. Renseignez-vous !

Vous trouverez aussi sur Diffuz des défis solidaires ponctuels à réaliser.

6 Vous disposez de quelques semaines par an ?

Si vous avez des dons de bricolage, pourquoi ne pas participer à un chantier collaboratif ? Il existe partout en France et à l’étranger, des sites qui nécessitent l’aide de bénévoles pour consolider des édifices, restaurer d’anciens monuments du patrimoine ou tout simplement aider des particuliers à éco-rénover leur habitat.

En échange de votre aide, le gîte et le couvert sont souvent proposés. De quoi donner lieu à de précieux moments d’échange et de solidarité.

Pour plus de renseignements :

(1) Source : enquête CNRS-CES, “Le paysage associatif français, 2011-2012.
Noter cet article :

Cet article...

Article suivant