Routes de montagne : 7 trucs pour un voyage sans stress

Sur les routes de montagne, mieux vaut être prévoyant ! En hiver, pensez à équiper votre voiture pour vous assurer confort et sécurité en cas de chutes de neige ou d’embouteillages monstres. Chaînes ou chaussettes à neige, antigel, grattoir… : les 7 trucs essentiels.

Temps de lecture : 5 min

1 Pour la tenue de route : pneus neige, chaînes ou chaussettes

Même si les axes routiers menant en station sont de mieux en mieux dégagés, des pneus neige restent indispensables pour rouler sur les routes de montagne en hiver. Recommandés dès que la température est en dessous de 7 °C, ils améliorent l’adhérence et permettent de limiter les risques de sortie de route, en ville et en dehors, lors d’intempéries ou en cas de routes verglacées.

Mais ça ne suffit pas toujours : en cas de chutes de neige, installer des chaînes ou s’équiper de chaussettes à neige peuvent se révéler nécessaires, notamment si vous traversez une zone (délimitée par les panneaux B26 et B44) où les véhicules doivent en être équipés pour circuler. Idem si vous entrez dans une commune dans laquelle ces équipements hivernaux sont obligatoires depuis le 1er novembre 2021. Pensez donc à en avoir un jeu (2 chaussettes ou 1 paire de chaînes) dans votre coffre.

 

Panneau de signalisation B26.

Panneau de signalisation B44.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon à savoir : PNEUS HIVER OBLIGATOIRES AU 1ER NOVEMBRE 2021

La “Loi Montagne II”(2) impose désormais, dans 48 communes des massifs montagneux, d’être équipé de pneus hiver, de pneus quatre saisons, de chaînes ou de chaussettes à neige pour circuler du 1er novembre 2021 au 31 mars 2022. L'obligation concerne les véhicules légers et utilitaires, les camping-cars, les poids lourds et les autocars circulant dans les zones concernées. Les conducteurs ne respectant pas cette nouvelle loi s'exposent à une amende de 135 euros, ainsi qu'à une possible immobilisation de leur véhicule. Renseignez-vous avant de prendre la route des vacances !

Deux panneaux de signalisation en montagne.

 

2 Pour bien rouler : antigel, huile et liquide de refroidissement

Avant de partir, vérifier les niveaux d’huile et de liquide de refroidissement pour rouler tranquille. Emmenez, dans le coffre, des bidons de rechange en cas de besoin, car la montagne en hiver sollicite beaucoup les moteurs, sans oublier le liquide de lave-glace adapté à la saison ou l’antigel à ajouter au lave-glace habituel.

3 Pour la visibilité : grattoir, balais et lunettes

​Vérifiez également vos balais d’essuie-glaces, qui doivent être en bon état. Assurez-vous aussi que vous avez bien un grattoir dans la boîte à gants pour dégivrer votre pare-brise. Enfin, prévoyez une paire de lunettes de soleil, car les éblouissements dus à la neige sont courants, même en plein mois de février !

Grattoir

4 Pour repartir : câbles de batteries et spray dégivrant

Le froid décharge les batteries et gèle les serrures. Pour pouvoir repartir chaque matin et à la fin des vacances, munissez-vous en cas de besoin de câbles de batterie (vendus autour de 20 € en magasin d’équipement auto) et d’un spray dégivrant (5 à 10 €) qui pourra également servir pour le pare-brise.

Si vous possédez une voiture moderne avec beaucoup d’électronique, la recharge de la batterie peut nécessiter une reprogrammation du moteur par un garagiste a posteriori.

5 Pour la forme : café, eau et en-cas

En fonction des aléas de la météo et du trafic, vous n’aurez pas forcément l’opportunité de vous arrêter dans une station-service bien équipée ou un petit routier sympa. Prévoyez donc de quoi vous restaurer simplement et surtout de quoi boire : de l’eau (1 litre minimum par personne) et un grand thermos de boisson chaude.

6 Pour les coups durs : gants et couvertures de survie

C’est la hantise de l’automobiliste le soir au fond des bois alpins : rester coincé sur la route dans une tempête de neige doublée d’un embouteillage monstre.

C’est pénible, mais ça peut arriver, alors autant être prévoyant : des couvertures de survie (autour de 2 €, voire moins si vous achetez un lot) glissées dans le coffre ne prennent pas de place et peuvent vous sauver la mise en cas de pépin.

375 €

C’est le montant que peut atteindre l’amende(1) que vous risquez si vous roulez avec des pneus défectueux ou en mauvais état (ce qui est interdit) en cas de contrôle.

7 Pour le zen : de quoi occuper les enfants

Vous partez avec des enfants ? Vous savez à quel point il est capital pour le bien-être de tous de prévoir de quoi occuper les plus petits pendant le trajet en voiture. Jeux et jouets, musique, devinettes… Faites un stock, car la route est parfois très longue !

Check-list pour un voyage serein à la montagne en hiver

  • 4 pneus hiver ou hybrides montés
     
  • 2 chaînes ou 2 chaussettes en cas de besoin (pour les roues motrices)
     
  • 1 grattoir
     
  • 1 bombe de spray dégivrant
     
  • 1 paire de gants chauds
     
  • 1 paire de lunettes de soleil
     
  • 1 couverture de survie par personne
     
  • 1 bidon de liquide de refroidissement, d’huile et d’antigel de rechange
     
  • De l’eau et des boissons chaudes
L'Essentiel de l'article
  • Renseignez-vous sur les équipements obligatoires sur votre lieu de vacances (pneus hiver, chaînes…).
  • Vérifiez les niveaux avant de partir et munissez-vous d’un grattoir et d’antigel.
  • Emportez de quoi boire et manger.
  • Prévoyez de quoi vous tenir au chaud (couverture de survie, gants).

Nous avons aussi séléctionné pour vous

Thématiques associées : Mobilités Loisirs

Article suivant