Réparations, devis auto… : comment déjouer les pièges ?

Votre voiture est en panne et vous ne savez pas trop quoi penser de votre devis de réparation ? Pour choisir le bon garagiste et éviter toute intervention hors de prix, c’est par ici ! 5 conseils pour tout comprendre des devis concernant les réparations de votre véhicule et en déjouer les pièges.

Temps de lecture : 3 min

Pour faire réparer sa voiture, un devis (ou un ordre de réparation pour les petites interventions) n’est pas obligatoire, mais fortement conseillé. Il permettra d’éviter toute mauvaise surprise au moment du règlement et pourra être utile en cas de litige. Sa signature vaut acceptation.

1 Gratuit le devis ?

Pas toujours. Il faut savoir qu’en cas de démontage nécessaire de la voiture (pour identifier la panne par exemple), il peut vous être facturé. Si vous le signez, la somme versée sera alors déduite du montant de la facture. Surtout n’oubliez pas que seul un devis signé constitue un engagement. Il vous est donc possible d’en faire établir plusieurs pour mieux comparer.

0 euros

Un devis est en principe gratuit, de par son caractère commercial. Rien n’empêche cependant un professionnel de proposer des devis payants ; auquel cas il doit informer son client du prix avant d’établir le devis.*

2 Le détail des réparations

Le devis doit préciser la liste exacte des travaux à réaliser sur votre véhicule, par exemple réparer une fuite d’eau sur une durite, changer le joint de culasse. Si d’autres réparations se révèlent nécessaires en cours d’intervention, le garagiste est tenu de recueillir votre accord, écrit ou oral. Sans celui-ci, elles ne pourront pas être facturées.

33 milliards d'euros

C’est ce qu’ont dépensé les Français en 2013 pour l’entretien de leur véhicule, selon l’Insee. Un entretien, qui d’année en année, coûte de plus en plus cher.

3 Coût et temps de main-d’œuvre

Le temps de main-d’œuvre doit être chiffré, ainsi que son coût. De manière générale, le garagiste doit afficher dans son établissement les tarifs horaires ainsi que le prix des prestations forfaitaires (entretien, vidange, tôlerie, peinture, etc.).

Pour être sûr que le temps de main-d’œuvre n’est pas surestimé, sachez que les constructeurs automobiles ont établi des barèmes (à disposition chez les concessionnaires) pour chaque type de véhicules, précisant le temps nécessaire pour les interventions.

4 Prix des pièces

Le détail des pièces détachées nécessaires à la réparation, leur référence, leur prix, ainsi que leur origine doivent figurer sur le devis. Là encore, pour éviter les arnaques, il est possible de consulter le tarif officiel d’une courroie de transmission ou d’un radiateur sur les sites des concessionnaires.

Vous êtes sociétaire Macif ?

5 Combien de temps ?

Assurez-vous de la durée des réparations et vérifiez-en la cohérence avec le temps de main-d’œuvre estimé. Si votre véhicule doit être immobilisé pour une longue période, renseignez-vous sur la possibilité de bénéficier d’une voiture de courtoisie (le prêt d’un véhicule).

Sachez dans tous les cas que le réparateur est soumis à une obligation de résultat. (article 1147 du Code civil) et qu’il est tenu, au terme du délai de réparation, de vous rendre un véhicule en parfait état de marche.

Vous souhaitez changer de voiture ?

Avec son crédit auto, la Macif vous accompagne dans votre projet. Et du 12 mars au 28 avril, bénéficiez d’un taux de crédit avantageux** !

 

Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

L'Essentiel de l'article
  • Un devis est gratuit, si l’artisan vous le facture, il doit vous en avertir.
  • Donnez votre accord… ou non : aucune réparation supplémentaire ne peut se faire sans vous.
  • Vérifiez le coût horaire et le temps passé.
  • Comparez avec les barèmes officiels des constructeurs.
Article suivant