Réparation, don, recyclage d’objets : que faire des appareils défectueux ou obsolètes ?

Les déchets ont envahi notre quotidien et pèsent très lourd sur l’environnement. Avec 326 millions de tonnes de déchets produits en France chaque année, il est urgent de ralentir ! Réparation, don, collecte… Les solutions existent pour donner une seconde vie aux objets ou jeter de façon responsable.

Temps de lecture : 7 min

Mis à jour le 01/03/2021

1 Un espoir ? Je répare

Les ateliers de réparation solidaires

Parce que tout le monde n’est pas mécanicien ou électronicien, les ateliers de réparation solidaires se multiplient pour vous aider à donner une seconde vie à vos objets. Une cafetière qui fait pschitt, un smartphone plus très smart, un aspirateur qui tousse ? Passez, faites-vous aider, c’est réparé ! Testez l’Atelier Soudé à Lyon ou rendez-vous dans un Repair Café près de chez vous : il y en a des centaines partout en France ! Il vous suffit d’apporter votre matériel usagé dans ces ateliers et, encadré par des bénévoles, vous apprendrez à le réparer. Certains ateliers ont leur propre spécialité. À Chelles (77), l’association Opti’vélo, organise des ateliers de réparation de vélos : plus d’excuse pour laisser la bicyclette de Mamie rouiller dans le garage ! Ces ateliers existent partout en France, renseignez-vous sur Internet ou auprès des associations.

Le saviez-vous ?

La Fondation Macif soutient de nombreuses initiatives dans l’économie circulaire !

2 Électroménager, électronique, informatique, vélos… : si ça fonctionne, je donne

Les réseaux solidaires

Pas envie ou pas le temps de poster une annonce pour vendre votre grille-pain ? Offrez-lui quand même un avenir grâce aux réseaux solidaires partenaires d’Eco-systèmes. Ceux-ci assurent la collecte des appareils en état de fonctionnement, garantissant un réemploi dans le respect des principes du développement durable. Emmaüs, Fédération Envie et des dizaines de structures locales constituent un réseau de 193 points de collecte. Il y en a forcément un près de chez vous !

326 MILLIONS

de tonnes de déchets sont produites chaque année en France. (1)

3 Faire débarrasser la cave ou son grenier gratuitement, c'est possible !

Emmaüs

L’association Emmaüs se déplace pour les dons volumineux (parce qu’il y a beaucoup de choses ou parce qu’il s’agit de gros objets). Contactez la structure la plus proche de chez vous par téléphone pour discuter avec eux des modalités de collecte.

Les ressourceries

Ces structures (associations, coopératives, etc.) récupèrent vos objets inutilisés quels qu’ils soient (électroménager, vêtements, jouets, bibelots, écrans, etc.). Ils sont alors remis en état et généralement revendus à bas prix. Lorsqu’ils ne sont plus utilisables, ils sont envoyés vers un partenaire recycleur. Si vous avez une grande quantité d’objets à donner, les ressourceries peuvent organiser un rendez-vous à domicile pour les collecter. Il y des ressourceries dans toute la France, trouvez la vôtre sur Ressourceries.fr.

4 Objets KO ? Jeter, c'est OK !

En déchetterie

En rapportant vos appareils, meubles, déchets verts, gravats et autres déchets à la déchetterie, vous vous assurez qu’ils seront traités dans les meilleures conditions environnementales possible, et qu’ils seront recyclés lorsque c’est possible. La plupart des communes sont aujourd’hui équipées d’une déchetterie. Pour y accéder, vous devrez généralement vous inscrire sur présentation d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile.

Aux encombrants

Votre commune organise probablement des tournées régulières de ramassage des déchets encombrants. La régularité dépend des communes, voire des quartiers. Renseignez-vous auprès de la mairie.

Auprès d’un revendeur

Si vous achetez un nouveau lave-linge parce que le vôtre a rendu l’âme, sachez que le vendeur (si c’est un professionnel) a pour obligation de reprendre votre ancien appareil au moment de la livraison du nouveau. Et depuis 2015, les revendeurs d’électroménager d’une surface de vente supérieure à 400 m2 sont également tenus de reprendre vos petits appareils électroménagers (moins de 25 cm de côté) sans obligation d’achat. Vous pouvez donc vous rendre en magasin pour les déposer.

88%
des Français change de smartphone alors que l’ancien fonctionne encore. (2)

5 Smartphones, ordinateurs et tablettes : recycler pour ne pas polluer

Smartphones, ordinateurs et tablettes contiennent de nombreuses matières très polluantes : plastiques, verre, métaux lourds. Il est donc très important de ne pas s’en débarrasser n’importe comment et de s’assurer qu’ils seront intégrés dans un circuit de traitement ou de recyclage adapté. L’association Emmaüs reprend et répare ces matériels lorsqu’ils sont encore en état de fonctionner. Sinon, déposez-les en points de collecte chez les revendeurs, en déchetterie ou aux encombrants. À noter : il faut au moins "5 ans d’utilisation pour que l’impact environnemental de l’usage du smartphone soit équivalent à celui de sa fabrication" selon l'ADEME.

Appareil électroménager en panne ?

Plutôt que de jeter, privilégiez la réparation avec l'option Panne électroménager du contrat Assurance Habitation de la Macif.*

 

*voir conditions du contrat

L'Essentiel de l'article
  • Au lieu de jeter, pensez à réparer ! Des ateliers d’aide à la réparation se multiplient pour tout type de matériel.
  • Les objets en état peuvent être donnés aux associations comme Emmaüs.
  • Les ressourceries récupèrent tous types d’objets.
  • Les objets inutilisables doivent être jetés en déchetterie.
Article suivant