5
5 sur 5( 1 vote )
Festivaliers devant un concert
Loisirs

Quel équipement prendre en festival ?

2 min

L'essentiel de l'article

  • Un sac à dos, pas trop gros.
  • De quoi se protéger contre le soleil et la pluie.
  • Plusieurs éthylotests.
  • Un chargeur nomade.
  • Le matériel de camping.
  • Des sacs-poubelles.
  • Une trousse à pharmacie.
lire la suite
5
5 sur 5( 1 vote )

1 Un sac à dos

Prévoir un sac de festival (pas trop gros) pour vous déplacer en dehors du lieu de camping est essentiel. Pratique pour transporter votre carte d’identité, un brin de monnaie, quelques mouchoirs, vos lunettes, votre crème solaire… et votre cape de pluie, au cas où !

2 Un kit solaire

Si la pluie est l’ennemi du festivalier, le soleil peut lui aussi frapper fort. Pour vous parer des rayons les plus ardents, pensez à prendre :

  • une crème solaire : indice 30 au minimum ;
  • un chapeau ou une casquette, pour prévenir les risques d’insolation ;
  • des lunettes de soleil.

3 Des éthylotests

En cas de retour véhiculé, mieux vaut souffler dans l’éthylotest et s’assurer de rentrer entier. Pour rappel, la présence d’un éthylotest est obligatoire dans chaque véhicule depuis le 1er mars 2012.

Le festival est terminé et vous êtes bien rentré ?

Partagez vos selfies ! Initié par le groupe Macif, découvrez la communauté Facebook My Safie !

5 Le matériel pour camper

Une tente instantanée

Autre indispensable de l’équipement de festival : la tente instantanée. Il suffit de la lancer pour qu’elle se déplie. Il ne reste plus qu’à planter les sardines et le tour est joué ! Rapide mais aussi fort pratique pour les festivaliers qui souhaitent monter leur tente en pleine nuit. Certaines tentes instantanées ont même un tapis de sol directement intégré. Fini les nuits douloureuses si vous oubliez le matelas gonflable !

Un matelas autogonflant

Une nuit avec un sommeil récupérateur est un point important pour tout festivalier qui passe souvent deux à trois jours sur place. Il faut aussi récupérer des kilomètres effectués entre les différentes scènes. S’il n’est pas directement intégré à la tente, le matelas autogonflant apporte un vrai confort : il isole du sol et protège du froid humide. Et il vous évitera d’emporter un gonfleur dans votre baluchon.

Un bon duvet

Le froid se fait particulièrement sentir une fois le soleil couché. Le sac de couchage est un autre allié pour s’assurer de dormir à poings fermés. Les modèles en fibres synthétiques offrent l’avantage d’être légers, résistants et surtout faciles à nettoyer.

Une lampe torche

Elle sera particulièrement appréciée à la nuit tombée, pour vous aider à ne pas vous prendre les pieds dans les tendeurs des tentes voisines !

6 Des sacs-poubelle

Un festivalier responsable se soucie de son environnement et ne jette pas ses déchets n’importe où ! L’un des premiers gestes écologiques est donc de constituer sa propre poubelle, et de la jeter soit sur le site du festival aux endroits prévus, soit sur le chemin du retour. Bon plan, les sacs-poubelle peuvent aussi être très utiles pour protéger vos affaires de la pluie !

7 Une trousse à pharmacie

Il est important d’ajouter à la liste des équipements de festival une petite trousse à pharmacie comprenant :

  • une paire de bouchons d’oreilles en mousse ;
  • une boîte de préservatifs ;
  • des antalgiques ;
  • du désinfectant ;
  • un baume contre les bleus et les coups ;
  • des compresses stériles, du sparadrap et des pansements ;
  • un antidiarrhéique ;
  • un antivomitif ;
  • une crème apaisante contre les piqûres d’insectes
  • des comprimés de désinfection de l’eau.
     
  • Voir aussi : Comment constituer sa trousse de premiers soins ?

8 En cas de pluie

Une cape de pluie

Spécialement conçue pour protéger des intempéries, la cape de pluie (ou le poncho) est essentielle par mauvais temps. Mieux vaut choisir sa cape ample et longue afin de couvrir l’intégralité du corps ainsi que le sac à dos.

Des bottes de pluie

Les bottes de pluie sont un incontournable pour tout festivalier. Leurs semelles rigides et tout-terrain protègent les pieds d’éventuels mouvements de foule. Résistantes à la pluie et aux sols boueux, elles assurent des pieds toujours au sec.

Sources :
* Tous les festivals, Le bilan des festivals de l'année 2017
** IRMA, Barofest, Baromètre des festivals de musiques actuelles, 2016
Noter cet article :

Cet article...