5
5 sur 5( 1 vote )
 budget nourriture étudiant
Budget

Quel budget étudiant prévoir pour l’alimentation ?

1 min

L'essentiel de l'article

  • Mangez chez soi.
  • Profitez du Restau U.
  • Découvrez les épiceries solidaires étudiantes.
  • Apprenez à cuisiner et gardez toujours de quoi préparer un repas rapidement.
lire la suite
5
5 sur 5( 1 vote )

Étudiant : quel budget prévoir pour l’alimentation ?

Manger chez soi : équilibre et prix

Préparer soi-même ses repas est la garantie d’avoir un régime assez équilibré. C’est vrai à condition de respecter certaines règles, surtout si l’on est un étudiant débordé qui a une nette tendance au grignotage.

La première de ces règles est de savoir faire ses courses. Il faut sélectionner des aliments de longue conservation et être organisé.

La seconde règle est qu’il ne faut jamais que les placards, le frigo ou le congélateur ne soient vides, afin de ne pas être tenté de grignoter ou de commander un repas qui pourrait être plus cher. La dernière est d’apprendre à faire trois repas par jour avec ce qui se trouve chez vous. Pourquoi ? Vous évitez ainsi les fringales qui creuseront inévitablement votre budget. Les aliments à privilégier chez vous sont, avant tout, ceux qui possèdent une bonne qualité nutritionnelle.

Citons-en quelques-uns : légumes secs et féculents, riz, pâtes, lentilles, œufs, fruits et légumes de saison, surgelés ou en conserve, les conserves de poisson, l’huile, les produits laitiers à condition de bien vérifier leur date de péremption. Toutes ces victuailles vous permettront de manger équilibré et de faire trois repas par jour pour moins de 7 euros. Votre budget nourriture mensuel s’élèvera donc à environ 200 euros. En moyenne, les français dépensent 3 600€ par an et par personne au budget alimentation (alimentation et boisson comprise).(1)

Est-il possible de faire mieux ? Peut-être ! Avec le restau U !

Manger à l'extérieur : le Restau U, une bonne solution

Faut-il alors faire une croix sur les sorties ? Non ! Si faire la cuisine est un véritable calvaire pour vous, que vous n’avez pas le temps parce que vous êtes en révisions ou en examens, il existe une solution bien meilleure que les fastfoods : le restau U. Dans un restaurant universitaire, vous aurez accès à un repas complet et équilibré pour seulement 3, 20 euros.

Vous pourrez même, si vous le souhaitez déguster un hamburger-frites sur place, ne manger qu’une salade si vous êtes particulièrement pressé ou vous offrir une pizza. Le plus important pour rester en bonne santé, c’est de varier vos repas. Un peu moins de 200 euros mensuels vous suffiront pour faire deux repas équilibrés par jour au RU.

Astuces pour un budget serré

Si vous êtes un peu astucieux, vous pourrez même faire quelques économies supplémentaires sur votre budget alimentation. La première astuce est, vous vous en doutez, de profiter des promotions, notamment en ce qui concerne la viande, une denrée particulièrement chère. Mais si vous ne voulez vraiment pas grever votre budget, préférez manger votre viande au Restau U.

Ne partez jamais en courses sans avoir une liste et faites-les surtout le soir. De cette façon, vous bénéficierez des promotions de dernière minute. Astuce importante : fixez-vous un budget à ne pas dépasser en fonction de vos ressources et essayez de ne pas y aller plus de deux fois par semaine pour ne pas être tenté par des achats compulsifs.

Autre solution, profiter des épiceries solidaires étudiantes qui lutte contre la précarité étudiante. Ces espaces d’échanges et de solidarité sont à la fois un lieu de vie ouvert à tous et une épicerie solidaire accessible sur critères sociaux.(2)

Pour ne pas sombrer dans le grignotage, il est important que vous ayez toujours chez vous des plats faciles à préparer, mais bons pour la santé comme par exemple des soupes en brique ou des soupes fait-maison que vous aurez congelé. Pour se faire, vous pouvez toujours compter sur les plats préparés avec amour par vos parents !

 

(1) Source : INSEE, Cinquante ans de consommation alimentaire : une croissance modérée, mais de profonds changements , octobre 2015.

(2) FAGE, AGORAé : des épiceries solidaires en milieu étudiant.

 

 

 

 

Noter cet article :