Prendre du paracétamol après un repas arrosé permet-il de soulager la gueule de bois ?

Gare aux mauvaises pratiques ! Prendre du paracétamol avant de se coucher ou au réveil après avoir un peu trop bu d’alcool est un geste qui vous semble salvateur. En réalité, il est à proscrire car il pourrait vous faire plus de mal que de bien. Alors, comment soulager la gueule de bois ?

Temps de lecture : 1 min

Si le paracétamol soigne les maux de tête, en cas de gueule de bois, il s’avérerait inefficace. Pire, il pourrait même provoquer des effets indésirables. En effet, le foie filtre et élimine de votre corps les substances nocives (1) telles que celles contenues dans les médicaments et l’alcool. Or, votre foie déjà fragilisé par la consommation d'alcool, pourrait se retrouver complètement surmené par l'absorption supplémentaire de paracétamol. Vous risqueriez alors de l’endommager davantage !

Bon à savoir : que faire pour soulager la gueule de bois ?

Veillez à bien vous hydrater avec de l’eau, car l’alcool déshydrate (2), d’où le mal de tête et la sensation de bouche sèche. Pensez également à vous nourrir, car l’alcool diminue votre taux de sucre, d’où les nausées et la sensation de fatigue. Privilégiez une alimentation riche en vitamines C, B6, B12 (fruits frais, baies, légumes…) et évitez les aliments gras ou acides.

Vous souhaitez une mutuelle santé adaptée à votre situation ?

Optez pour le contrat Garantie Santé de la Macif !

L'Essentiel de l'article
  • Le foie filtre et élimine les substances nocives (alcool, médicaments) de l’organisme.
  • L’association de l’alcool et du paracétamol risque de surmener votre foie, et donc de l’endommager davantage.
  • Pour soulager les effets d’une prise excessive d’alcool, il faut bien vous hydrater et vous nourrir.
Article suivant