4.5
4.5 sur 5( 2 votes )
Groupe de personnes ramassant des déchets
Environnement

Pour le World CleanUp Day, le 15 septembre, on ramasse tout !

1 min

à propos du contributeur

Julien Pilette

Coordinateur du World CleanUp Day France

L'essentiel de l'article

  • Le World CleanUp Day aura lieu le 15 septembre 2018 partout dans le monde.
  • Pour participer, on peut s’inscrire à une action organisée sur le site du World CleanUp Day, organiser soi-même un ramassage ou s’y mettre individuellement.
  • Pour les organisateurs de ramassage, un kit de communication est téléchargeable gratuitement sur le site du World CleanUp Day.
lire la suite
4.5
4.5 sur 5( 2 votes )

1 Comment est née l’idée du World CleanUp Day ?

Julien Pilette, présidente de l’association World CleanUp Day – France : Le World CleanUp Day est né d’un projet estonien baptisé Let’s do it * lancé en 2008 pour nettoyer la nature. Il a mobilisé du premier coup 4 % de la population sur l’opération, avec 10 000 tonnes de déchets collectés. Vu son succès, l’idée a été essaimée en Europe de l’Est, par exemple en Slovénie où 14 % de la population a participé !

En 2018, 10 ans après la première opération, les organisateurs à travers le monde souhaitent donc se coordonner pour une journée mondiale du nettoyage de l’environnement : le World CleanUp Day, qui aura lieu le 15 septembre. Pour la France, ce sera la première tentative de réunir la population à grande échelle autour d’un projet de ramassage des déchets durant cette journée du recyclage. L’objectif est vraiment de passer à l’action dans un esprit positif et décontracté : on sait que la planète est sale, alors on arrête de réfléchir et on ramasse ! On souhaite provoquer la prise de conscience et faire évoluer les habitudes.

* Au boulot !

2 Comment va s’organiser le World CleanUp Day ?

J.P. : L’originalité de cette initiative est que chacun peut se l’approprier à son échelle : on peut décider de participer à titre individuel, avec un petit groupe d’amis, ou organiser soi-même un ramassage entre voisins, dans sa commune, via une école ou son entreprise… Tout est possible !

L’association World CleanUp Day – France est là pour soutenir ces initiatives locales avec des conseils et des outils, notamment de communication. Sur notre site, les organisateurs de collecte peuvent télécharger des kits adaptés à leurs besoins : des bannières pour Facebook, YouTube ou Twitter ou encore des affiches à personnaliser et à imprimer. Il y a aussi des conseils sur les points « techniques » : comment trier les déchets collectés, les assurances nécessaires, les demandes d’autorisation en mairie, etc.

En parallèle, nous allons assurer la promotion de cette journée sur les réseaux sociaux et à travers 5 événements majeurs, qui seront organisés sur 5 sites emblématiques en France.

L’objectif est vraiment de passer à l’action dans un esprit positif et décontracté : on sait que la planète est sale, alors on arrête de réfléchir et on ramasse !

Julien Pilette, coordinateur du World CleanUp Day – France

3 Concrètement, où peut-on ramasser des déchets ?

J.P. : Absolument partout ! En ville, dans les parcs, à la montagne, dans la mer (certains le font en paddle !), sur le littoral… Il est aussi possible de se tourner vers les associations locales qui agissent sur ces sujets pour leur proposer une action conjointe le 15 septembre. Il n’y a pas une seule bonne façon de faire, en fait, chacun fait ce qu’il veut et comme il peut. L’essentiel, c’est de participer !

Pour ceux qui le souhaiteront, il sera possible de consulter une liste d’initiatives locales sur le site pour prendre part à celle de leur choix. Il est aussi possible de créer directement un événement sur le site pour « recruter » des participants. Pour se tenir au courant régulièrement, vous pouvez laisser votre mail sur le site pour recevoir la newsletter ou vous abonner à notre page Facebook. Il y a aussi des soirées de présentation du World CleanUp Day qui se déroulent régulièrement partout en France. C’est ouvert à tous : pour participer il suffit de consulter l’agenda sur le site.

4 Et après le 15 septembre, on fait quoi ?

J.P. : On continue ! Soit individuellement ou avec des proches, des amis, des collègues, ou avec des associations. Par exemple Zéro Waste France ou l’association Surfriders, qui font un excellent travail toute l’année autour du ramassage des déchets, du recyclage et de la lutte contre la pollution. Le World CleanUp Day a aussi vocation à être une caisse de résonances pour toutes ces structures qui sont déjà à l’œuvre au quotidien.

* Source : Gestes propres, 2018
Noter cet article :

Cet article...

Article suivant