Les pièces auto de réemploi, comment ça marche ?

Depuis le 1er avril 2019, pour remplacer une pièce auto défectueuse, les garagistes ont l’obligation de proposer une alternative au neuf sous forme de PIEC (pièce issue de l’économie circulaire), lorsqu’elle est disponible. D’où viennent les PIEC ? Quels sont leurs avantages ?

Temps de lecture : 1 min

1 Qu'est-ce qu'une PIEC ?

Une PIEC (pièce issue de l’économie circulaire) est une pièce automobile de réemploi. Elle peut avoir deux origines :

  • soit elle provient d’entreprises de déconstruction et de recyclage des véhicules hors d’usage qui disposent d’un agrément
  • soit elle provient des fabricants suite à un échange standard.

Dans les deux cas, les pièces répondent aux mêmes exigences que les pièces d’origine neuves en termes de qualité, d’endurance et de sécurité.

On trouve sous forme PIEC : des pièces de carrosserie amovibles (ailes, portières, pare-chocs…), des pièces de garnissage intérieur et de la sellerie (sièges, garniture de porte, planche de bord…), les vitrages non collés, des optiques de phare, mais aussi des pièces mécaniques ou électroniques à l’exception de celles faisant partie des trains roulants, des éléments de la direction, des organes de freinage, des éléments de liaison au sol qui sont assemblés, soumis à une usure mécanique et non démontables…

1 million

de véhicules sont traités dans les centres VHU (véhicule hors d’usage) chaque année en France (1).

2 Quels sont les avantages et les inconvénients d'une PIEC ?

En acceptant de faire réparer votre véhicule avec des pièces issues de l’économie circulaire, votre démarche permet de :

  • promouvoir le recyclage des véhicules retirés de la circulation ;
  • réduire la consommation de matière première et d’énergie nécessaire à la fabrication de pièces neuves, contribuer à la réduction de l’impact écologique et économique des sinistres automobiles.

Comme les PIEC sont remises en état et sécurisées, il n’y a en fait aucun inconvénient pour l’utilisateur, à part la question de la disponibilité : il n’est en effet pas toujours possible de trouver « au pied levé » la bonne pièce disponible rapidement.

Vous n’êtes toutefois pas obligé de choisir l’option PIEC et vous restez libre de préférer une pièce neuve. De même, le garagiste peut choisir de garantir la pièce pour la durée qu’il souhaite, mais n’en a pas l’obligation (2).

85 %

C’est le taux minimal de réutilisation et de recyclage d’un VHU (véhicule hors d’usage) fixé par le Code de l’Environnement (1).

3 Comment y avoir accès ?

Depuis le 1er avril 2019, les garagistes ont obligation de vous proposer en priorité une PIEC quand celle-ci est disponible. Pour le vérifier, il se connecte à une base de données qui recense toutes les PIEC disponibles sur le marché français. Vous n’avez donc rien à faire ! Bien sûr, si aucune PIEC correspondant à votre besoin n’est disponible, une pièce neuve vous sera alors proposée.

Attention, les PIEC ne peuvent pas être proposées dans le cadre d’un rappel de véhicule ou pendant la garantie contractuelle de votre véhicule.

Une voiture à assurer ?

Optez pour l’assurance Auto de la Macif !

L'Essentiel de l'article
  • Les PIEC viennent de centres auto de traitement des véhicules hors d’usage (centres VHU) agréés par l’État, ou sont des pièces remises en état par les fabricants dans le cadre d’échanges standards.
  • Le réemploi de ces pièces permet de limiter la production de nouvelles pièces.
  • Elles sont aussi sûres et moins chères que les pièces neuves.
Article suivant