4
4 sur 5( 32 votes )
rouler à moto à deux
Auto/Moto

Passager et pilote : comment bien circuler à moto à deux ?

4 min
4
4 sur 5( 32 votes )
rouler à moto à deux

Partager sur :

Comment être le conducteur idéal pour son passager d'après Belles Machines.

Le comportement de la moto change en duo

Si en tant que motard, vous n'avez aucune expérience à rouler à deux, soyez prudent car les caractéristiques de votre moto sont altérées par le poids du passager qui s'applique sur la roue arrière. La géométrie de la partie-cycle change en duo et par conséquent la tenue de route est perturbée. Ainsi, les distances de freinage sont allongées et la moto a tendance à se cabrer à chaque accélération. Le poids du « sac de sable » bride les performances de la moto et ainsi les accélérations seront moindres.

En tant que conducteur, n'hésitez pas à faire des roulages de courte durée avant une longue chevauchée en duo. Dans ce cas, pensez à surgonfler légèrement les pneus (+0,3 bar) et à durcir le ou les amortisseurs. Adoptez toujours une conduite coulée.

Comment doit monter ou descendre le passager d'une moto

Le risque de chute est important lors de cette phase, car il ne faut pas déséquilibrer conducteur et moto. En général, il n'en résultera que quelques bobos, mais une machine accidentée.

Avant tout, le débutant doit avoir l'aval du conducteur lorsqu'il monte ou descend de la moto. Le motard lui signalera la ligne d'échappement afin qu'il ne se brûle pas à la cheville.

  • Il grimpe sur la moto toujours par la gauche, car c'est là que se trouve la béquille latérale
  • Prendre toujours appui sur le repose-pied gauche, main gauche sur l'épaule du conducteur
  • Si la moto est équipée d'un top-case, il met la main droite dessus
  • Il pousse alors sur sa jambe gauche et se met debout
  • La jambe droite passe alors au-dessus de la selle ou du top-case selon le gabarit
  • La main droite s’appuie sur l'épaule droite du conducteur
  • Toujours debout, il cherche le repose-pied droit puis il s'assied
  • Il cherche la poignée ou la sangle de maintien et s'agrippe au conducteur
  • C'est toujours le passager qui donne le signal du départ Pour descendre, vous devez faire l'exercice inverse qui deviendra rapidement machinal.

La position du passager en route: Agir en équipe

Cette dernière varie selon le type de moto. Sur une sportive ou un roadster, il ne faut pas le cacher, le trajet s'avérera inconfortable au bout d'une vingtaine de kilomètres. Sur un roadster, on pourra investir dans un top-case équipé d'un dosseret (dès 70 €) qui améliorera le confort du passager pour les ballades dominicales. Pour une pratique intensive du duo, on se tournera vers une moto routière plébiscitée par tous les motos-taxis. Traverser la France sur une GT dotée d'une large selle et d'un dosseret est une simple formalité !

Lire aussi : Nos conseils pour un roadtrip moto sans accroc !

Pour être en bonne position, le passager doit :

  • S'agripper d'une main à la courroie ou à la poignée de maintien. L'autre bras entoure le pilote ou tient la poignée ou la courroie
  • Garder les genoux serrés pour faire corps avec la machine et diminuer la prise au vent
  • Maintenir les pieds loin des échappements afin de ne pas faire fondre les semelles de ses bottes
  • Toujours regarder la route loin devant et au-dessus de l'épaule du conducteur afin d'éviter que les casques s'entrechoquent
  • Ne pas être avachi mais tonique afin de ne pas être éjecté lors des accélérations et d'écraser le pilote contre le réservoir lors des freinages
  • Suivre l'inclinaison de la moto donnée par le pilote en virage ou dans le rond-point sans l'amplifier ou la contrecarrer
  • Ne faire aucun mouvement brusque. Autrement, suivez la cadence !

Communiquer avec son passager

Afin de ne pas avoir à ralentir ou à relever sa visière de manière intempestive, il est indispensable d'établir un code simple entre le conducteur et le débutant comme « serrer les jambes » veut dire « ralentir » ou « une tape sur l'épaule » signifie « faisons une pause ». Si vous pensez pratiquer le duo de façon régulière, pensez à un système intercom (environ 250 €) qui décuplera à la fois le plaisir de rouler à deux et accroîtra la sécurité.

Lire aussi : Comment conduire un deux-roues en toute sécurité

Bien s'équiper à moto

A minima, le passager doit être équipé d'un casque homologué (Norme NF ou E22) et de gants certifiés comme le pilote. Des chaussures montantes et renforcées, d’un pantalon et un blouson également homologués sont fortement conseillés dans le cadre d'une pratique assidue. Ces équipements sont d'ailleurs obligatoires lors du passage du permis moto.

Lire aussi : Bien s'équiper à moto 

Que nous dit la loi ?

Le législateur n'est guère tatillon sur le sujet. Toute personne qui touche les repose-pieds peut être passager. Néanmoins, il est déconseillé de prendre en duo un enfant de moins de 12 ans. Les casques du marché ne sont guère adaptés à leur morphologie et le haut de leur rachis n'est pas encore suffisamment robuste.

Lire aussi : Transporter un enfant à moto

Noter cet article :
Article suivant