2.8
2.8 sur 5( 14 votes )
parents avec bébé
Enfants

Papa : 11 jours de congé de paternité pour accueillir votre nouveau-né

5 min
2.8
2.8 sur 5( 14 votes )

Bientôt parents ? Pas de panique, pour accueillir votre futur bébé la loi prévoit des périodes de congé indemnisées proportionnellement aux derniers revenus salariés.

Au programme, s’il s’agit de votre premier enfant : 16 semaines d’arrêt pour la future maman (6 semaines avant la naissance et 10 semaines après, modulables si la salariée le souhaite) et 11 jours (calendaires successifs) de congé paternité et d’accueil pour le papa ou la personne vivant en couple avec la mère.

Le papa ou la personne qui vit en couple avec la mère doit avertir son employeur par écrit ou par oral au moins un mois avant la date choisie du début du congé. Il est néanmoins préférable de le prévenir par lettre recommandée avec accusé de réception ou par une lettre remise en main propre contre décharge.

Le salarié a quelques démarches à entreprendre après la naissance de son enfant, et notamment celle d’envoyer à sa caisse d’assurance maladie :

  • s’il est le père, soit la copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant, soit la copie du livret de famille mis à jour (d’autres documents peuvent se révéler nécessaires selon les circonstances) ;
     
  • s’il est l’autre personne vivant en couple avec la mère, la copie intégrale de l’acte de naissance (d’autres documents peuvent se révéler nécessaires selon les circonstances), à laquelle il doit joindre un justificatif attestant du lien avec la mère de l’enfant (extrait d’acte de mariage, copie du pacs ou encore certificat de vie commune)

Ce congé paternité doit commencer dans un délai de 4 mois suivant la naissance de l’enfant et peut être cumulé aux 3 jours de congé naissance, pris, eux, à une date proche de l’événement, en accord avec l’employeur.

Certaines entreprises proposent des congés plus longs (grâce à des accords d’entreprise…), et le gouvernement étudie actuellement la possibilité d’allonger la durée du congé paternité, pour favoriser l’implication des deux parents dans l’accueil de l’enfant. Si les jeunes papas français vont bientôt peut-être bénéficier de quelques jours supplémentaires pour pouponner, ils resteront moins disponibles que leurs homologues suédois, où le congé paternité, obligatoire, dure au minimum deux mois !

Plus d’infos sur le congé maternité et le congé paternité sur service-public.fr

Noter cet article :

Cet article...