1
1 sur 5( 1 vote )
Rendez-vous à la Grande Galerie de l’Évolution pour découvrir l’exposition « Océan, une plongée insolite ».
Environnement

« Océan, une plongée insolite » : la fragilité des océans s’expose au Muséum d’histoire naturelle

1 min

l'essentiel de l'article

  • L’océan recouvre 71 % de la surface de la planète. (1)
  • L’ingestion des plastiques par les espèces marines impacte aussi les humains.
  • La surpêche menace la biodiversité marine.
lire la suite
1
1 sur 5( 1 vote )
Expo océans

Partager sur :

L’activité humaine menace l’environnement, à commencer par l’océan qui recouvre 71 % de la surface de la planète. (1)

François Gabart, skipper du trimaran MACIF et ambassadeur – pour le Groupe – de l’exposition « Océan, une plongée insolite », est témoin de la fragilité des écosystèmes marins : « C’est en général quand on est sensibilisé à la vie qu’il y a partout sur Terre, qu’on se rend compte qu’il faut faire quelque chose pour la préserver », plaide-t-il. Au programme donc, émerveiller mais aussi informer, pour sensibiliser. Mais quelles sont donc ces menaces qui pèsent sur les océans et leurs habitants ?

1 Le plastique, poison des poissons

Chaque année, entre 8 et 12 millions de tonnes de plastiques sont rejetées dans l’océan ! (2) De véritables « continents » de plastiques se sont même constitués. Ces éponges à polluants dégagent une odeur alléchante pour les poissons et les mammifères marins et les incitent à manger les débris... (3) De nombreux cas de baleines et de tortues étouffées par des sacs plastique ont provoqué l’émoi. Les oiseaux et autres espèces marines sont aussi victimes des « larmes de sirènes », ces particules de plastiques qui leur obstruent les voies respiratoires et leur donnent un faux sentiment de satiété. Sans oublier que l’ingestion des plastiques par les espèces marines a un impact sur toute la chaîne alimentaire.

2 L'exploitation minière, fossoyeuse des fonds marins

Les fonds des océans sont extrêmement convoités pour leurs minerais qui servent notamment à produire smartphones, ordinateurs ou encore batteries pour véhicules électriques. Résultat : l’exploitation minière bat son plein et ravage les fonds marins.

L’ignorance est un frein pour toute révolution de comportement dans la lutte que l’on doit avoir pour la préservation de l’environnement.

François Gabart

3 La surpêche, un fléau pour un sushi

Avec plus de 90 millions de tonnes de poissons pêchés chaque année (5), certaines espèces sont surconsommées. Pour éviter la disparition de certaines d’entre elles, respectez les saisons, consommez local, préservez les espèces menacées et privilégiez les produits labellisés !

Sources :

(1) Muséum national d’histoire naturelle, « Océan, une plongée insolite ».
(2) Greenpeace, « Pollution des océans : l’impact des plastiques », 2017.
(3) The Royal Society, « Odours from marine plastic debirs include food search bahaviours in a forage fish », 2017.
(4) WWF.
(5) FAO, « La situation mondiale des pêches et de l’aquaculture », 2018.
Noter cet article :

Cette vidéo...