5
5 sur 5( 2 votes )
Naissance de bébé : que prévoir ?
Enfants

Naissance de bébé : que prévoir ?

12 min

L'essentiel de l'article

  • Faites vous une liste.
  • Pensez à votre déclaration de grossesse.
  • Inscrivez-vous à la maternité.
  • N'oubliez pas vos 7 examens médicaux.
  • Aménagez votre maison en fonction de cette nouvelle arrivée.
lire la suite
5
5 sur 5( 2 votes )

Les formations à accomplir et les inscriptions à engager

Dès que votre grossesse est confirmée par un médecin, vous devez remplir et transmettre votre déclaration de grossesse à votre Caisse d’Allocations familiales et à votre Caisse d’Assurance Maladie. Cette démarche doit être accomplie avant la fin de la 14ème semaine de grossesse et permet à la caisse qui vous suit de mettre en place le versement de la prime de naissance et l’allocation PAJE. Pour en bénéficier n’oubliez pas que certains examens médicaux sont obligatoires, prenez rendez-vous !

Entre le 1er et le 3ème mois de grossesse, songez à vous inscrire dans une maternité. Certaines sont tellement prisées que si vous attendez trop, vous n’aurez pas de place. Veillez aussi, si vous êtes au chômage à signaler votre situation à Pôle Emploi qui peut alors mettre en place un suivi particulier. Si vous êtes salariée dans le secteur privé, vous n’êtes pas tenue de déclarer tout de suite votre grossesse à votre employeur. Cependant, prévenez-le suffisamment tôt afin que tout le monde puisse s’organiser.

De plus, cela vous permet de bénéficier des aménagements légaux prévus dans votre cas. Dans le public, votre grossesse doit être connue de votre employeur avant la fin du 3ème mois. Faites d’abord votre annonce de manière informelle, à l’oral avant de rédiger un courrier que vous remettrez en main propre, contre une décharge, ou que vous enverrez en recommandé avec accusé réception.

Au 6ème mois de grossesse, et même avant dans certaines villes et régions, vous allez procéder à l’inscription de votre enfant en crèche. Sachez que certaines prennent même des inscriptions dès la découverte de la grossesse. Plus vous faites cette inscription tôt, plus vous avez de chance d’avoir une place.

Les rendez-vous à ne pas manquer

Enceinte, vous allez être sous haute surveillance médicale. Il n’y a pas moins de 7 examens obligatoires durant cette période. Ne les manquez pas ! C’est d’eux que dépendent les versements de vos allocations (1) et ils vous permettent d’être sûre que tout va bien pour vous et votre bébé. En effet, pour pouvoir bénéficier de la prime de naissance le premier examen prénatal est obligatoire.

Votre première consultation doit avoir lieu, quand vous le souhaitez, avant quinze semaines d’aménorrhée. De nombreux examens vous sont prescrits afin de vérifier votre état général et d’être sûr que votre grossesse débute sous les meilleurs auspices. La première échographie doit, elle, se tenir entre la 11ème et la 13ème semaine d’aménorrhée.

La seconde consultation obligatoire se déroule, elle, au 4ème mois de grossesse. Cette visite peut être faite chez une sage-femme. Cet examen prénatal permet de suivre votre état de santé. On s’intéresse à votre poids, à votre tension et on procède à une prise de sang, si nécessaire. À l’issue de ce rendez-vous, vous devez envoyer à la Sécurité Social le feuillet correspondant et adresser un duplicata à votre CAF.

Au 5ème mois, vous faites face à un nouvel examen obligatoire prénatal. Le suivi est le même qu’au précédent, mais s’ajoute à cet examen un moment très attendu par les parents : l’échographie morphologique.

Et pour les mois suivants ?

Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez connaitre le sexe de votre enfant. Suivent des examens prénatals obligatoires au 6ème et 7ème mois. N’oubliez pas à chaque fois d’adresser les feuillets correspondants à la SS et à la CAF dont vous dépendez.

Au 8ème mois, vous avez un 6ème examen obligatoire. C’est durant cet examen que vous ferez la dernière échographie avant l’accouchement. Au 9ème mois, vous devez faire le dernier examen prénatal obligatoire. Les examens sont toujours les mêmes, mais vous allez avoir aussi une consultation avec un anesthésiste. Cette consultation est obligatoire et nécessaire, car elle permet d’envisager plus sereinement tous les problèmes qui peuvent survenir lors d’un accouchement.

D’autres examens peuvent vous êtes prescrits en fonction de votre cas : radiographie du bassin ou amnioscopie. Ils sont là pour vous permettre de mener votre grossesse à terme le plus tranquillement possible.

Les transformations dans la maison et les équipements à prévoir

L’arrivée d’un bébé entraîne de nombreuses transformations dans la maison. Il faut lui installer sa chambre, prévoir un équipement particulier, assurer sa sécurité. Il vaut mieux ne pas attendre le dernier mois de la grossesse pour préparer cet évènement.

Table à langer, lit, parc, commode, mais aussi vêtements, tous ces produits ont un coût et il vaut mieux anticiper son budget. Il en va de même pour des équipements essentiels tels que la poussette, le cosy ou le siège auto. Si vous en avez la possibilité, mettez ces objets sur la liste de naissance de votre enfant. Vos familles et amis seront ravis de vous les offrir !

Il faut aussi que vous réfléchissiez à la manière dont vous envisagez d’accueillir votre enfant à la maison. Allez-vous faire du cododo ? Allez-vous l’allaiter ? Sinon, pensez à investir dans une batterie de biberons et n’oubliez pas le chauffe-biberon. Les enfants grandissent vite. Prévoyez déjà la diversification ! Voulez-vous lui préparer ses repas ? Pensez au robot qui vous facilitera la vie.

(1) Source : Service-Public.fr, Grossesse : examens médicaux.

Noter cet article :
Article suivant