5
5 sur 5( 2 votes )
Au printemps, attention aux intoxications dues aux plantes.
Santé

Muguet et plantes printanières : attention au risque d’intoxication !

0 min

L'Essentiel de l'article

  • Tenez les plantes toxiques hors de portée des enfants et des animaux domestiques.
  • Douleurs abdominales, nausées, vomissements et diarrhées sont les principaux symptômes d’une intoxication aux plantes.
  • En cas d’intoxication, appelez le 15 ou un centre antipoison.
lire la suite
5
5 sur 5( 2 votes )

1 Prévenir la consommation de plantes toxiques

Avant de vous lancer dans l’achat d’une plante, prenez conseil auprès d’un professionnel en jardinerie pour connaître les plantes qui sont risquées pour vos enfants ou vos animaux domestiques. Cela vous permettra de faire des choix raisonnés !

Autre mesure : les jeunes enfants ont tendance à mettre à la bouche tout ce qui leur tombe sous la main ! Alors, à l’intérieur de la maison comme dans votre jardin, veillez à ne pas avoir de plantes toxiques qui seraient dangereuses pour eux. Pensez, de manière générale, à mettre hors de leur portée les plantes d’intérieur en les surélevant sur un meuble, par exemple. En extérieur, gardez un œil sur vos enfants et apprenez-leur, quitte à leur répéter, à ne pas goûter ni même toucher les plantes. La répétition a des vertus pédagogiques !

 

Attention plantes toxiques

5 plantes toxiques

Le saviez-vous ?

La confusion de plantes provoque des cas d’intoxications graves.

Chaque année, on recense environ 250 cas d’intoxications aux plantes d’après l'Agence nationale de sécurité sanitaire. Et en seulement six ans (entre 2012 et 2018), 1 872 cas de confusion entre des plantes toxiques et comestibles ont été recensés(1).

2 Repérer les signes d'intoxication aux plantes

Que ce soient ses baies, ses feuilles ou ses tiges, certaines plantes contiennent des substances toxiques dont l’ingestion en grande quantité nécessite une prise en charge en hôpital(2). Une intoxication aux plantes provoque généralement des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements et des diarrhées. Certaines plantes, comme le vératre (confondu avec la gentiane) ou la belladone (confondue avec le raisin), causent des symptômes plus graves : troubles cardiaques ou neurologiques. Si rien n’est fait, l’intoxication peut mener au décès.

 

Symptômes intoxication

 

Des plantes toxiques pour votre animal

  • Le muguet : il provoque des irritations pour le tube digestif, des troubles nerveux et cardiaques, des vomissements et diarrhées.

    Le lys : il peut provoquer des lésions du rein chez le chat après ingestion de fleurs, de feuilles ou de pollen.

    Le laurier-rose : il provoque des troubles digestifs, nerveux et cardiaques, des vomissements, des convulsions et des douleurs abdominales chez les animaux.

    Le rhododendron : il provoque des salivations, des troubles digestifs, des convulsions, de la toux et des troubles de la démarche*.

3 Que faire en cas d'intoxication ?

En cas de contact cutané : retirez les vêtements touchés et lavez la peau avec du savon et de l’eau tiède pendant 15 minutes.

En cas de contact oculaire : rincez l’œil avec de l’eau tiède pendant 15 minutes.

En cas d’ingestion : retirez soigneusement le reste de la plante de la bouche de votre enfant ou de votre animal, puis donnez-lui un peu d’eau à boire.

Quelle que soit l’intoxication par plante, contactez le centre antipoison de votre ville afin de connaître les mesures à prendre. Vous pouvez aussi consulter directement votre médecin traitant ou contacter votre vétérinaire en indiquant le nom de la plante en cause. En cas d’urgence vitale (coma ou détresse respiratoire), appelez immédiatement le 15.

 

Réflexes intoxication

 

C'est malin !

Conservez toutes les étiquettes des plantes achetées en jardinerie. Ainsi, en cas d’ingestion, vous saurez communiquer le nom de la plante aux professionnels de santé.

Sources :
(1) Agence nationale de sécurité sanitaire (ANES)
(2) Centre antipoison belge, Muguet (Convallara majalis)
* Centre Antipoison Animal et Environnemental de l’Ouest, Plantes toxiques
Noter cet article :
Article suivant