0
0 sur 5( 0 vote )
Pour éviter les piqûres de moustique-tigre, utilisez des répulsifs pour la peau.
Environnement

Moustique-tigre : 5 erreurs à éviter (sauf si vous voulez vous faire piquer)

3 min

L'Essentiel de l'article

  • Taillez régulièrement vos plantations et entretenez votre jardin.
  • Videz les eaux stagnantes (soucoupes, gouttière, seau).
  • Optez pour des vêtements légers et clairs.
  • Installez des répulsifs antimoustiques, aussi bien à l’extérieur que dans votre habitation.
lire la suite
0
0 sur 5( 0 vote )

Actif du 1er mai jusqu’à fin novembre, le moustique-tigre est présent dans 58 départements en France. (1) Ses piqûres ne sont pas à prendre à la légère car elles peuvent véhiculer des maladies comme la dengue, le Zika ou encore le chikungunya. Le point sur les erreurs à éviter pour ne pas vous faire piquer.

1 Erreur n° 1 : abandonner l’entretien de votre jardin

Le moustique-tigre apprécie particulièrement vos haies d’arbustes ou de bambous non taillées. Pour éviter qu’il n’y loge le reste de l’automne, taillez-les régulièrement et éclaircissez vos plantations. Soyez vigilant aux gîtes naturels comme les « creux d'arbres, bambous cassés dont chaque tige brisée et caverneuse est un emplacement idéal pour les œufs du moustique-tigre », rappelle l’Agence Régionale de la Santé (ARS). Pensez également à ramasser régulièrement les déchets verts pour éviter l’apparition d’œufs. Profitez-en pour en faire du compost ou déposez-les à la déchetterie.

2 Erreur n° 2 : laisser des eaux stagnantes

Videz régulièrement les soucoupes de vos plantes, car elles sont des couveuses idéales pour les œufs de la femelle moustique-tigre, y compris celles des jardinières accrochées aux fenêtres. Vous avez installé une piscine pour vos enfants ? Recouvrez-la avec une bâche lorsqu’ils ne l’utilisent pas. Idem pour le jacuzzi, le puits, le bassin à poissons et autres points d’eau. Si possible, vérifiez qu’il n’y a pas d’eau stagnante sous les dalles de votre terrasse et nettoyez vos gouttières dès que de l’eau s’y est logée.

3 Erreur n° 3 : porter des vêtements colorés

Les couleurs vives et la transpiration séduisent le moustique-tigre qui vous préférera alors à votre voisin. Pour prévenir la piqûre, optez pour des vêtements légers, clairs et à manches longues pour protéger votre peau.

4 Erreur n° 4 : oublier les répulsifs actifs

À l’extérieur, installez des antimoustiques (les mêmes que ceux utilisés pour les moustiques classiques) comme les spirales ou les pièges en veillant à les placer hors de portée des jeunes enfants et des animaux de compagnie. Les sprays et les produits cutanés sont également très efficaces. En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien car ils peuvent être contre-indiqués chez les plus jeunes et les femmes enceintes.

Bon à savoir

Que faire en cas de piqûre de moustique-tigre ?

La piqûre de moustique-tigre n’est souvent pas plus méchante qu’une piqûre de moustique classique. Surveillez néanmoins l’apparition de rougeurs, démangeaisons importantes ou de fièvre (+ de 38,5 C°), et le cas échéant, consultez un médecin. (2)

5 Erreur n° 5 : croire que le moustique ne se développe qu’à l’extérieur

Le moustique-tigre peut entrer chez vous et pondre ses œufs dans une coupelle de plante verte : vous hébergerez alors malgré vous une petite colonie de ses congénères. Dans les chambres ou les pièces à vivre, branchez des prises électriques à base d’huile essentielle de citronnelle ou de géranium. Pour bébé, installez une moustiquaire autour de son berceau. Dans la mesure du possible, pensez également à fermer vos fenêtres, car les moustiques sont attirés par la chaleur et les odeurs corporelles. 

 

Les erreurs à éviter pour ne pas se faire piquer par le moustique-tigre.

 

Sources :
(1) Vigilance moustiques, Carte du moustique tigre 2020
(2) Moustique-tigre.info, Que faire en cas de piqure par un moustique tigre ?
Noter cet article :