2
2 sur 5( 10 votes )
Femme qui se mouche
Famille

Mémo antigrippe

3 min

L'essentiel de l'article

  • Lavez-vous les mains souvent.
  • Aérez votre logement.
  • Faites-le plein de vitamines.
  • Pour les personnes en contact avec des nourrissons et les plus de 65 ans, notamment, il est recommandé de se faire vacciner.
lire la suite
2
2 sur 5( 10 votes )

1 Se laver les mains souvent

Parce qu’elles sont en contact avec le virus au moment où l’on tousse, éternue ou se mouche, les mains sont le premier vecteur de contagion.

Le virus se dépose alors sur toutes les surfaces que l’on touche (poignées de porte, boutons d’ascenseur, barres de métro) où il peut ensuite survivre 24 heures. Le temps de contaminer de nombreuses autres personnes…

Se laver les mains très régulièrement, notamment après s’être mouché, empêche donc efficacement la contagion.

2 Utiliser des mouchoirs jetables et porter un masque

Le virus étant résistant même en dehors de l’organisme, l’utilisation de mouchoirs en tissu favorise la contagion ; les mouchoirs en papier sont donc préférables.

Pour éviter la contagion par les postillons, le port du masque est également fortement conseillé si vous devez sortir de chez vous.

3 Aérer votre logement

C’est une bonne habitude à prendre, pas seulement contre la grippe ! Un logement aéré régulièrement (au moins deux fois par jour, matin et soir) est un logement plus sain.

Aérer permet en effet d’évacuer l’humidité et la pollution de l’air intérieur.

4 Adopter une alimentation riche en fruits et lÉgumes

Même si le froid appelle des plats roboratifs, l’hiver est plus que jamais le moment de respecter la règle des 5 fruits et légumes par jour.

Leur apport en vitamines et en oligo-éléments est en effet primordial pour un système immunitaire performant, et donc mieux à même de lutter contre les virus (simple rhume, grippe, gastro-entérite…).

Si vous craignez d’en manquer, vous pouvez vous faire prescrire des compléments par votre médecin. Certains, comme le fer et la vitamine D, sont pris en charge à 65 % par l’Assurance maladie.

5 Se faire vacciner

Dans les cas suivants(1), la vaccination est fortement conseillée :

  • si vous souffrez d’obésité ou d’une maladie chronique qui affaiblit vos défenses immunitaires ou affecte votre état général ;
     
  • si vous avez 65 ans ou plus ;
     
  • si vous êtes enceinte ;
     
  • si vous avez ou côtoyez un nourrisson ;
     
  • si vous séjournez en établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d’hébergement ;
     
  • si vous travaillez au contact de bébés et de jeunes enfants (écoles, crèches, secteur de la santé).

Dans ces cas, le vaccin est pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie. Dans les autres cas, il est remboursé à 65 % et le reste peut généralement être pris en charge par votre complémentaire santé.

 

(1) Source : ameli.fr

* Source : INPES, 2016

** Sur prescription médicale pour les plus de 65 ans.

Le contrat Garantie Santé proposé par la Macif est assuré par Macif-Mutualité ou Apivia Mutuelle, mutuelles régies par le Livre II du Code de la mutualité et adhérentes à la Mutualité française.
Noter cet article :

Cet article...