« Malgré mon handicap, je peux enfin m’habiller comme tout le monde. »

Après un accident qui lui paralyse le bras, Nathalie découvre combien s’habiller est problématique pour les personnes touchées par le handicap. Heureusement, grâce à l’association Cover Dressing, elle reprend goût à la mode et au shopping. Elle témoigne de cette initiative qui lui a changé la vie.

Temps de lecture : 4 min

à propos du contributeur

Nathalie Berty
Nathalie Berty

52 ans, en situation de handicap depuis cinq ans.

« J’ai toujours été d’une nature coquette ! », avoue d’emblée Nathalie, la petite cinquantaine enjouée.

Pourtant, si elle parle aujourd’hui avec un certain plaisir retrouvé des trois derniers manteaux achetés cet hiver, tel ne fut pas toujours le cas. Victime d’un accident du travail, cette ancienne aide-soignante a perdu l’usage complet de son bras il y a quelques années. Un bouleversement total qui, en plus de lui avoir fait perdre son travail, a complètement changé sa façon d’être et d’apparaître.

« Je ne me reconnaissais plus. J’ai passé trois ans en jogging, moi qui aimais tant m’habiller… J’ai très vite renoncé aux vêtements pour personnes en situation de handicap que je ne trouvais vraiment pas très beaux et souvent très chers », se souvient Nathalie, un peu triste.

1 La mode : un accessoire essentiel !

C’est une heureuse rencontre avec l’équipe de Cover Dressing, une association qui promeut une mode accessible à tous et qui est soutenue par la Fondation d’entreprise du groupe Macif, qui va tout changer en lui permettant de retrouver goût au shopping et au plaisir de porter ses vêtements préférés.

Muriel Robine, la fondatrice de Cover Dressing, explique :

« Retrouver une bonne image de soi à travers la mode que l’on s’est choisie et non celle revêtue faute de mieux est essentiel pour les personnes en situation de handicap. Nous avons donc développé un outil de référence qui permet à chacun de retrouver dans les boutiques de prêt-à-porter les pièces qui sont adaptées à tous les types de handicap. »

Nathalie Berty dans son dressing

 

80 %

des handicaps sont invisibles… alors que le fauteuil roulant reste dans l’imaginaire collectif le symbole du handicap.

2 Du « bien-à-porter » plutôt que du « prêt-à-porter »

Labellisé « Bien-à-porter », ce vestiaire adapté est disponible dans les rayons des boutiques de prêt-à-porter. Il a l’avantage de présenter des caractéristiques pratiques et ergonomiques (élasticité du tissu, largeur d’emmanchure, facilité de boutonnage, confort des coutures), dont les fabricants eux-mêmes ne soupçonnaient pas l’intérêt.

Pour répondre au mieux à toutes les situations particulières et aux limitations qu’elles induisent en termes d’habillage, quatre profils ont été examinés sous toutes les coutures. Ainsi, selon que vous vous habillez d’une seule main (comme dans le cas de Nathalie), assis (pour les personnes en fauteuil), à deux (quand l’autonomie est limitée) ou en douceur (pour les personnes fragiles ou sujettes aux douleurs), vous pourrez découvrir en un clic les vêtements labellisés « Bien-à-porter », en vente dans les boutiques de Monsieur et Madame Toutlemonde. L’ensemble des pièces proposées ayant été auparavant testées et approuvées par les équipes de Cover Dressing (ergothérapeutes, stylistes, bénévoles, etc.).

3 Une petite robe ? Un manteau ? Banco !

Aujourd’hui, Nathalie a retrouvé goût au shopping et s’habille de nouveau « comme tout le monde ! » Elle poursuit :

« Grâce aux conseils de Cover Dressing, je sors davantage, je retourne à nouveau dans les boutiques seule, et je sais désormais ce qui peut me convenir comme une petite robe en laine et élasthanne qui s’enfile facilement ou le blouson à bouton unique qui se ferme d’une main. Il m’arrive même de repérer moi-même des pièces adaptées ; j’en fais alors profiter la communauté de Cover Dressing et il rejoint les autres pièces labellisées. »

Du côté de l’association, Muriel Robine continue de faire valoir ses belles valeurs inclusives, en espérant convaincre les industriels qu’un marquage spécifique sur les étiquettes faciliterait grandement la vie des personnes concernées par le handicap, tout aussi accros à la mode que les autres !

Vous êtes en situation de handicap ?

Bénéficiez d’une assurance spécifique et facilement accessible avec Macif Egalis.

En savoir plus : www.coverdressing.com

L'Essentiel de l'article
  • La mode : un essentiel pour la vie sociale.
  • Des vêtements spécialisés souvent trop chers.
  • « Bien-à-porter », un label pour une mode accessible.
  • Trouver des vêtements adaptés en fonction de son handicap.
  • Un repérage facilité dans les grandes enseignes.
Article suivant