0
0 sur 5( 0 vote )
Réaliser un contrat de location
Immobilier

Louez durablement votre bien meublé en toute sérénité !

1 min

L'essentiel de l'article

  • La liste des équipements nécessaire pour un meublé.
  • Une durée de bail plus courte.
  • Un état des lieux plus complet.
  • Votre déclaration d’impôt.
  • Location meublée ou vide : ce qui ne change pas.
lire la suite
0
0 sur 5( 0 vote )
Vous souhaitez assurer un logement que vous proposez en location ?

Optez pour l’assurance propriétaire non occupant de la Macif ! Plus d’infos ici.

2 Un bail plus court, un dépôt de garantie plus important

Pour louer votre bien meublé, vous devrez, comme pour toute location, établir et signer un contrat de location en autant d’exemplaires que de parties (colocataires, caution, etc.), conforme à un contrat de bail type, et précisant les conditions du bail : montant du loyer, des charges, montant du dépôt de garantie. Les différences pour les meublés ? La durée minimum du bail peut être d’un an, contre trois ans pour un bail classique. Si vous louez à un étudiant, le bail peut être établi sur neuf mois seulement. Si vous ne souhaitez pas une reconduite automatique du bail, vous devez le signaler à votre locataire 3 mois avant l’expiration du bail en cours, au lieu de 6 mois pour la location d’un logement vide. Votre locataire doit lui respecter un préavis de 1 mois s’il décide de quitter le logement avant la fin du bail.

Pour le dépôt de garantie, vous pouvez exiger jusqu'à 2 mois de loyer hors charges maximum à la signature du bail, contre un seul mois pour la location d’un logement vide.

3 État des lieux : un inventaire et un état détaillé du mobilier

Lors de l’état des lieux, vous devez dresser un inventaire détaillé du mobilier et des équipements mis à disposition pour éviter une requalification en logement vide. Pensez à bien indiquer leur état d’usure : cela vous permettra de vous assurer que rien ne manque lors du départ du locataire, et de constater en toute bonne foi les éventuelles dégradations. Plus l’état des lieux entrant sera précis, plus l’état des lieux final sera facile. Pour ne rien oublier, vous pouvez utiliser un modèle d’état des lieux, que vous trouverez facilement en ligne ou en papeterie.

4 Déclaration d'impôt : ne vous trompez pas de case

Les revenus de la location d’un logement meublé sont à déclarer auprès de l’administration fiscale comme des revenus locatifs, à la différence des revenus de la location d’un logement vide qui sont des revenus fonciers. La déclaration se fait au titre des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

5 Ce qui ne change pas

Si vous mettez en location un appartement, meublé ou non, il doit respecter des critères de confort et de sécurité (1), et vous êtes tenu de fournir à votre locataire l’ensemble des documents prévus dans le dossier de diagnostic technique. Vous pourrez demander à votre locataire des garanties (caution simple ou solidaire, garantie Visale), et il devra obligatoirement vous fournir une attestation d’assurance logement à son entrée dans les lieux.

(1) Surface habitable supérieure à 9 m² et volume habitable supérieur à 20 m3, luminosité naturelle suffisante, présence de chauffage, d’eau potable, d’un espace cuisine et de sanitaires. Aucun matériau ni installation ne doivent être un risque pour la santé du locataire. Des conditions plus strictes peuvent être prévues par les règlements sanitaires en vigueur au niveau départemental.

* Source : Insee, 2013
Noter cet article :

Cet article...

Article suivant
Déménager avec un camion utilitaire
Immobilier

Déménagement pas cher : les bons plans !

5 min