Livret Jeune, livret A, assurance-vie… Épargnez comme vous êtes !

Vos projets et vos besoins évoluent tout au long de votre vie, tout comme votre profil d’épargnant. Le point sur les solutions d’épargne, que vous soyez jeune célibataire, en famille, dans la force de l’âge ou retraité(e).

Mis à jour le 01/03/21

Temps de lecture : 2 min

1 Moins de 25 ans : le B-A BA de l’épargne

Étudiant ou jeune actif, votre petit budget ne vous empêche pas d’avoir des projets ! Frais de scolarité, loyer, scooter, week-ends… Avoir quelques centaines d’euros de côté permet de faire face aux imprévus et de profiter de la vie sans risquer la banqueroute.

Les projets types

  • Payer une facture imprévue, s’offrir un nouveau smartphone, partir en week-end.
  • Acheter sa première voiture, commencer à épargner pour un projet immobilier.

Le conseil de l’expert

Il n’y a pas d’âge pour commencer à se constituer une épargne, mais le plus tôt est le mieux ! Opter pour l’épargne de précaution avec des versements à partir de 10 euros sur un livret bancaire, comme un Livret Jeune ou un livret A (1), est essentiel pour absorber les imprévus et pour se faire plaisir ! Pour les projets plus lointains, les placements en assurance-vie restent accessibles : ils permettent d’épargner des sommes plus conséquentes tout en offrant des rendements supérieurs au livret A.

Épargner en aidant les autres, c’est possible !

Avec le Livret Solidaire Macif, vous pouvez reverser tout ou partie des intérêts à des associations.*

2 25-45 ans : épargner pour se construire un patrimoine

Une fois que vous êtes installé(e), les projets se bousculent et s’inscrivent souvent dans le long terme. Les solutions d’épargne doivent offrir la souplesse nécessaire pour couvrir tous les besoins au fil du temps.

Les projets types

  • Acheter un logement.
  • Financer les études des enfants.

Le conseil de l’expert

Il vous est possible d’ouvrir autant de contrats d’assurance-vie que vous le souhaitez en fonction de la nature de vos projets. L’épargne est une course de fond : plus on s’inscrit dans un temps long, moins l’effort est important et plus le bénéfice est grand. Par exemple, c’est une bonne idée d’ouvrir un contrat d’assurance-vie dès la naissance de votre enfant en instaurant des versements mensuels dès 50 euros par mois. De quoi anticiper le financement du permis de conduire ou des études.

21,3 % du revenu disponible brut

C’est le taux d’épargne moyen des ménages Français en 2020. Mais il faut noter que seulement 30 % des Français ont épargné 70 % des 111 milliards d'euros d'épargnes supplémentaires. La majorité des Français n'ont pas pu mettre d'argent de côté en 2020 à cause de la crise sanitaire.. (1)

3 45-65 ans : objectif retraite avec l’assurance-vie

Les enfants ont grandi et le remboursement du logement est en bonne voie. Vous êtes en deuxième partie de carrière professionnelle, la retraite se profile et le maître mot est l’anticipation.

Les projets types

  • Se créer une épargne pour la retraite.
  • Soutenir les enfants dans leur entrée dans la vie d’adulte.

Le conseil de l’expert

On ne se rend pas toujours compte de la perte de revenus qu’occasionne le départ à la retraite. Pour maintenir votre niveau de vie, il vous faut une épargne importante et, là encore, commencer tôt est le secret ! Généralement dès 45 ans, mais rien n’empêche de démarrer encore plus jeune. L’assurance-vie est une solution souple et performante qui convient parfaitement à ce type d’épargne.

4 65 ans et plus : l’épargne pour profiter et transmettre

Les tracas de la vie professionnelle sont derrière vous ! C’est le moment de souffler et de profiter de cette nouvelle étape. Vous avez besoin d’une épargne à la fois pour compléter vos revenus et financer vos projets, mais aussi pour prévoir la transmission de votre patrimoine.

Les projets types

  • Maintenir son niveau de vie après le départ à la retraite.
  • Déménager au soleil ou se rapprocher des enfants.
  • Anticiper une situation de dépendance.

Le conseil de l’expert

Comme pour le financement de projets, la transmission de patrimoine doit s’anticiper pour se faire dans les meilleures conditions. L’ouverture d’un nouveau contrat d’assurance-vie est très intéressante, puisqu’elle permet de transmettre jusqu’à 152 500 euros sans droits de succession à chacun de ses bénéficiaires. Seule condition : que les versements aient été faits avant 70 ans. Pensez aussi à vérifier régulièrement votre clause bénéficiaire pour la mettre à jour si votre situation a changé.

* Les livrets d’épargne bancaire sont accordés selon la réglementation en vigueur et les modalités définies dans les Conditions générales Épargne et dans le Guide tarifaire disponibles sur macif.fr

** Le Livret Solidaire Macif est accordé dans les conditions et limites définies dans les Conditions générales Épargne et le Guide tarifaire en vigueur. Les intérêts perçus sont soumis à la fiscalité en vigueur, sauf ceux versés à l'une des trois associations proposées.
 
L'Essentiel de l'article
  • Les livrets d’épargne constituent une épargne pour financer les premiers projets ou les aléas du quotidien.
  • L’assurance-vie permet de se constituer un patrimoine en vue d’un projet de long terme ou de court terme.
  • L’assurance-vie est aussi un bon moyen de se constituer un complément de revenu pour la retraite.
Article suivant