3.6
3.6 sur 5( 3 votes )
préservatif
Jeunes

Le VIH/Sida en France : la prévention reste essentielle

1 min

à propos du contributeur

Florent Maréchal
Florent Maréchal

Directeur des programmes chez Solidarité Sida

L'essentiel de l'article

  • 150 000 personnes vivent aujourd’hui avec le VIH en France.
  • Un grand nombre de séropositifs ignorent encore qu’ils sont infectés. Chaque année, environ 6 000 personnes découvrent leur séropositivité.
  • Les risques de contamination vont de pair avec une précarité sociale et économique.
  • Le dépistage est essentiel, mais souvent effectué trop tardivement.
  • Innover pour mieux prévenir avec des actions solidaires et bénévoles partout en France.
lire la suite
3.6
3.6 sur 5( 3 votes )

1 Une épidémie qui persiste

« 150 000 personnes vivent aujourd’hui en France avec le VIH, rapporte Florent Maréchal, directeur des programmes de Solidarité Sida. L’Île-de-France est la région la plus touchée avec 43 % de diagnostics positifs. »

La France est l’un des pays les plus concernés par l’épidémie de VIH en Europe (2). Chaque année, environ 6 000 personnes découvrent leur séropositivité, un chiffre stable depuis 2011.

Au niveau mondial, 36,7 millions de personnes sont aujourd’hui touchées par le virus du VIH, dont les deux tiers en Afrique.

Vous avez envie de vous investir pour les autres ?

Découvrez des initiatives citoyennes avec la plateforme Diffuz initiée par la Macif !

3 L’importance du dépistage

« Malgré les efforts de prévention VIH qui sont faits, l’épidémie ne recule pas avec des dépistages souvent trop tardifs, et de graves conséquences de santé sur le patient », précise Florent Maréchal.

Seuls les tests sanguins permettent de détecter la présence du virus dans l’organisme. La démarche la plus classique reste d’aller faire un test dans un laboratoire de biologie médicale. Cette démarche est libre, anonyme et gratuite. Depuis quelques années de nouveaux tests sont disponibles : les « Tests rapides » (Trod) réalisés dans les centres de dépistage ou par des associations et dont le résultat est disponible en quelques minutes ; et les « Autotests » que l’on peut se procurer directement en pharmacie.

De nombreuses structures proposent également des tests gratuits et anonymes pour faciliter le dépistage. C’est notamment le cas :

  • des associations de lutte contre le SIDA ;
  • des centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CEGIDD) ;
  • des centres de planification et d’éducation familiale (CPEF) ;
  • des centres de protection maternelle et infantile (PMI) ;
  • des permanences d’accès aux soins de santé (PASS).

En cas de comportement à risque, ne restez pas dans le doute et faites le test.

En savoir plus :
Contacter Sida Info Service
www.sida-info-service.org
0800 840 800 (appel anonyme et gratuit)

4 Pour une prévention globale et adaptée

« Pendant des années, l’approche de la prévention VIH sur les risques du Sida a été anxiogène. À présent, on dirait qu’il y a une forme de désengagement de l’État dans la prévention, avec une baisse de la vigilance et de la communication, par exemple autour des préservatifs, affirme Florent Maréchal. Il y a une nécessité de développer une prévention qui soit avant tout positive, qui capte les jeunes et qui aborde largement les questions liées à la sexualité, au plaisir, au consentement, au rapport de genre. Cette prévention est portée tout au long de l’année auprès des jeunes lycéens et au travers d’initiatives comme Solidays. »

Par ailleurs, pour l’association Solidarité Sida, l’enjeu des actions de prévention autour du VIH est « de coller au plus près des besoins et des comportements, notamment auprès des publics plus vulnérables ». Avec un enjeu fort auprès des personnes en situation de précarité sociale et économique, qui sont particulièrement exposées à l’épidémie.

Dans tous les cas, Solidarité Sida juge essentiel d’adopter une approche pragmatique afin de trouver les stratégies de prévention adaptées aux pratiques de chacun.

C’est aujourd’hui le seul festival d’utilité publique pour éveiller les consciences et lever des fonds.

Bon à savoir

« Tout ce qui est souhaitable est possible », tel est le plaidoyer de l’association Solidarité Sida depuis sa création en 1992 par Luc Barruet. À la fois acteur de prévention, organisateur d’événements et partenaire d’associations communautaires à travers le monde, Solidarité Sida est une entité à multiples facettes qui se veut originale dans sa culture et ses principes d’action : aider, prévenir, défendre et mobiliser autour du VIH/sida.

C’est ainsi que depuis plus de vingt ans, le festival Solidays offre un vrai terrain d’engagement pour la jeunesse.

En savoir plus

Festival Solidays, du 22 au 25 juin, à l’hippodrome ParisLongchamp.

Noter cet article :

Cet article...