5
5 sur 5( 2 votes )
Test d'insuline
Bien-être

Le diabète : symptômes et diagnostic

1 min

L'essentiel de l'article

  • Le diabète : un taux de sucre trop élevé dans le sang.
  • Le diabète de type 2 : le plus répandu, des symptômes peu visibles et des facteurs favorisants.
  • Se faire dépister : une prise de sang à jeun prescrite par son médecin.
  • Traiter le diabète : des traitements pour réguler la glycémie et des réflexes hygiéno-diététiques.  
  • Prévenir le diabète : une alimentation équilibrée et un mode de vie actif.
lire la suite
5
5 sur 5( 2 votes )

1 Le diabète de type 1 : causes et symptômes

Des facteurs incertains

Les causes du diabète de type 1 restent mal connues. Les chercheurs pensent qu’une prédisposition génétique et certains facteurs liés à l'environnement contribuent à son développement.

Des signes évidents

Le diabète de type 1 touche particulièrement les plus jeunes : enfants, adolescents ou jeunes adultes.

Delphine, sage-femme à Lyon, a justement été diagnostiquée un diabète de type 1 à l’âge de 14 ans :

« J’avais déjà entendu parler du diabète car il concernait l’un de mes oncles maternels. À la découverte du diagnostic, on ne réalise pas que c’est « pour la vie ». Surtout quand on est adolescent et que l’on souhaite se laisser porter sans trop se soucier… Alors qu’il y a un vrai intérêt sur le long terme à faire attention au jour le jour à sa glycémie, son alimentation, son mode de vie. Les « équilibres » gagnés au jour le jour sont les garants d’un avenir serein. »

Les symptômes du diabète de type 1 sont plutôt évidents : amaigrissement, soif intense, infections répétitives… Son diagnostic est immédiat.

Besoin de conseil pour une alimentation équilibrée ?

Découvrez les ateliers nutrition Macif près de chez vous !

3 Diagnostic du diabète : comment savoir si on est diabétique ?

Une simple prise de sang à jeun prescrite par son médecin suffit à établir un diagnostic du diabète. Un dosage de la glycémie est ensuite pratiqué en laboratoire d'analyses médicales.

Le diabète est avéré :

  • si la glycémie à jeun est égale ou supérieure à 1,26 g/l à deux reprises ;
  • si la glycémie est égale ou supérieure à 2 g/l à n’importe quel moment de la journée.

On estime à 700 000 le nombre de personnes non diagnostiquées en France, selon la FFDD.

4 Le diabète : quels sont les traitements ?

Le diabète est une maladie exigeante qui ne se guérit pas. Cependant, il est possible d’en faire changer l’évolution en s’impliquant dans son traitement.

Traitement du diabète type 1

Le diabète de type 1 est dans un premier temps traité par :

  • un contrôle du taux de glucose sanguin à l’aide d’un lecteur de glycémie ;
  • un régime alimentaire approprié ;
  • un programme d’exercices physiques.  

Dans un second temps, il est suivi d’injections d’insuline pour compenser l’insuffisance du pancréas à en produire.
Le patient doit apprendre à se les administrer lui-même, plusieurs fois par jour, selon ses besoins réels en insuline. La majorité des patients pratiquent 3 à 5 injections par jour, ou ont recours à une pompe à insuline. Le traitement est contraignant, mais les progrès de la médecine aident les diabétiques à mieux vivre leur maladie au quotidien.

Il y a 18 ans, à la découverte de mon diabète, la pompe n’existait pas et les stylos à insuline venaient juste de sortir. Il fallait 45 secondes après avoir exprimé une goutte de sang pour obtenir son taux de sucre, maintenant c’est moins de 5 secondes voire instantané !

Delphine, diabétique depuis 18 ans

Traitement du diabète de type 2

Le diabète de type 2 est dans un premier temps traité par :

  • des mesures hygiéno-diététiques (une alimentation équilibrée) ;
  • l’optimisation des habitudes de vie (un mode de vie actif) ;
  • la surveillance des glycémies capillaires ;

Dans un second temps, le traitement du diabète de type 2 peut être suivi par des médicaments antidiabétiques oraux et/ou injectables.
 
Par la suite, des injections d’insuline peuvent être effectuées lorsque les médicaments ne suffisent plus. En effet, le diabète de type 2 est une maladie évolutive : la sécrétion d’insuline diminue avec le temps.

Pour les personnes âgées diabétiques (70-85 ans), il y a souvent nécessité de procéder à des injections d’insuline trois fois par jour. La plupart sont dans l’incapacité physique de se piquer eux-mêmes voire de s’alimenter de manière régulière et équilibrée, surtout le soir. L’infirmière réalise les injections quotidiennes et vérifie l’équilibre des repas. Elle a un rôle d’éducation et de surveillance auprès des séniors diabétiques.

Brigitte, infirmière libérale, Lyon

Bon à savoir

Du 1er au 8 juin 2018 c’est la semaine de la prévention du diabète en France. Et la journée mondiale du diabète aura lieu le 14 novembre en 2018. Des informations, des tests gratuits…

Vous êtes diabétique ?

Apprenez à cuisiner sans sucre. Retrouvez des recettes adaptées sur Marmiton.

Bon à savoir

Le diabète peut rendre indolore les blessures aux pieds, lesquelles peuvent s’infecter et mener à des amputations si ce n’est pas traité à temps. Des orthopédistes innovent en proposant des chaussures thérapeutiques et préventives adaptées aux pieds sensibles du diabète.

Sources :
 
(1) Organisation Mondiale de la Santé, Définition du diabète.

* Fédération française des diabétiques, chiffres clés France.

Mangerbouger.fr
Noter cet article :

Cet article...