Intoxication au monoxyde de carbone : 5 conseils utiles pour l’éviter

Il est incolore, inodore et pourtant… Le monoxyde de carbone est un gaz très dangereux. Produit par certains appareils de chauffage ou de cuisson mal entretenus, il peut provoquer des intoxications très graves, voire mortelles. 5 conseils pour vous tenir à l’abri de ces émissions toxiques.

Temps de lecture : 3 min

1 Ne vous fiez pas à votre odorat !

Le principal danger du monoxyde de carbone est qu’il est indécelable par l’homme : il est inodore, incolore et non irritant !

D’où vient le monoxyde de carbone ?

Il est émis par la combustion incomplète des combustibles des cheminées ou d’appareils chauffage au gaz, au bois, au charbon, à pétrole, au fuel ou à l’éthanol.

2 Aérez régulièrement

Ouvrez les fenêtres dans les différentes pièces de la maison. N’obstruez jamais les bouches de ventilation hautes et basses et nettoyez-les régulièrement.

3 Ramonez les conduits d’évacuation

Il est obligatoire de faire ramoner ses conduits d’évacuation au moins une fois par an. Tous les appareils de chauffage et de cuisson – quel que soit le combustible - et de production d’eau chaude sanitaire doivent faire l’objet d’un ramonage et d’un entretien par un professionnel chaque année.

4 Soyez prudent avec les chauffages d’appoint

Choisissez des pièces bien ventilées pour y installer vos chauffages d’appoint (poêle ou pétrole par exemple) et ne les utilisez pas plus de deux heures consécutives. Si vous disposez d’un groupe électrogène, faites-le fonctionner en dehors de votre habitation (pas non plus dans la cave ou le garage), idem pour le barbecue. Choisissez des appareils portant la marque NF.

5 Les précautions à prendre avec le chauffage à bois

Si vous utilisez du bois de chauffage, soyez vigilant. N’utilisez que du bois sans peinture, ni vernis. La combustion de bûches inadéquates pourrait se révéler dangereuse.

Faites réaliser un ramonage mécanique par un professionnel au moins une fois par an ; deux fois par an si vous avez un insert ou si vous brûlez des résineux (une fois pendant la période de chauffe, en hiver, et une fois en fin de saison).

Et en cas d’urgence, sachez réagir !

Les symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone sont des maux de tête, des vertiges et des vomissements. Si une personne de votre famille perd connaissance :
 

  • ouvrez les fenêtres et aérez en grand ;
  • éteignez tous les appareils de cuisson et de chauffage ;
  • quittez les lieux avec toute votre famille ;
  • appelez les secours de l’extérieur de chez vous (le 18 ou le 15) ;
  • ne réintégrez jamais le logement sans l’autorisation des secours.


Précisez aux services de secours la présence possible de monoxyde de carbone. Ils disposent de détecteurs et leur intervention tiendra compte des autres occupants de l’immeuble et du taux de concentration de monoxyde de carbone dans l’air.

Vous êtes sociétaire Macif ?

Avec Macif Avantages, bénéficiez de réductions sur les détecteurs de fumée et de monoxyde, ainsi que sur les kits adaptés aux personnes sourdes et malentendantes ! Pour en savoir plus, c’est ici !

L'Essentiel de l'article
  • Faites ramoner tous les conduits 1 fois/an.
  • N’obstruez jamais les bouches de ventilation.
  • Aérez régulièrement.
  • Achetez des appareils NF.
Article suivant