Insolation : les symptômes et les bons réflexes à adopter

L’insolation est provoquée par une exposition excessive au soleil. Tout le monde est concerné, même si les personnes âgées, les jeunes enfants et les sportifs constituent les personnes les plus à risque.

Temps de lecture : 1 min

1 Que faire en prévention ?

Pour éviter ce genre de désagrément, le bon sens doit l’emporter : ne vous exposez pas trop longtemps au soleil, protégez-vous en portant un chapeau ou une casquette, buvez très régulièrement (au moins 1,5 litre d’eau par jour), mouillez-vous la nuque et la tête, et n’hésitez pas à vous mettre à l’abri dès que vous ressentez une sensation de chaleur sur le corps. Enfin, si vous êtes sportifs, choisissez le matin et la toute fin d’après-midi pour faire des efforts.

2 Repérer les signes d’insolation

Les symptômes de l’insolation sont multiples. Le corps ne parvient plus à réguler sa température interne, qui augmente alors rapidement (on appelle cela l’hyperthermie). Cette chaleur corporelle entraîne d’autres manifestations :

  • déshydratation ;
  • chaleur au niveau du visage ;
  • sueurs excessives ;
  • nausées ;
  • maux de tête violents ;
  • crampes musculaires ;
  • accélération du rythme cardiaque…

Il est primordial de faire baisser la température de la personne malade. Il faut immédiatement l’installer à l’ombre, si possible dans un endroit frais et ventilé – un ventilateur serait idéal ! Il faut ensuite la rafraîchir en l’aspergeant d’eau (ou en lui donnant une douche froide) et la réhydrater en lui donnant de l’eau à boire (fraîche, mais pas glacée).

Si la personne paraît très désorientée, perd connaissance, ou est victime de vomissements, appelez immédiatement les secours !

Besoin d’une complémentaire santé ?

Avec le contrat Garantie Santé de la Macif, offrez une protection sur mesure à toute la famille !*

* Dans les conditions et limites du contrat souscrit.
Article suivant