Fact-checking : un casque de moto se change tous les 5 ans

Le casque est, avec les gants, les seuls équipements obligatoires et indispensables pour les usagers de deux-roues motorisé, conducteurs et passagers inclus. Il doit répondre à des normes de sécurité européennes (ECE 22-04 et 05 pour le casque Intégral). Mais est-il bon à jeter après 5 ans ?

Temps de lecture : 1 min

On entend souvent que la date limite d’utilisation d’un casque de moto est de 5 ans. Faux ! Vous n’avez aucune obligation légale de le changer. Cela dépend surtout de la fréquence d’utilisation et de son état d’usure. Un changement de casque s’impose lorsqu’il est usé. Pour conduire votre deux-roues en toute sécurité, vérifiez la calotte et les mousses internes qui assurent le confort et le maintien de la tête, de la jugulaire qui est le système de fermeture du casque et de l’écran qui protège votre visage. L’écran doit se changer périodiquement. Préférez un modèle antirayures et antibuée.

Vous possédez un deux-roues ?

Optez pour l’assurance moto de la Macif !

À savoir

Pour connaître l’âge de votre casque et savoir s’il répond aux normes de sécurité, sur la sangle d’attache il doit posséder la norme E22-04 ou E22-05, suivie de sa date de fabrication, du pays d’homologation en chiffre et des lettres suivantes : P pour protection intégrale, J pour les Jets et semi-Jets.

 

Pour les casques modulables (à mentonnière relevable), 2 cas se présentent : ceux avec la seule lettre P, vous devez rouler en permanence avec la mentonnière baissée, ceux avec les lettres P/J, vous pouvez rouler soit mentonnière baissée ou levée. En 2021, la norme évolue en E22-06 mais les anciennes normes seront toujours valables.

Après un accident, un changement de casque de moto s’impose car le choc a pu altérer son efficacité, et comprimer la couche de polyester qui amorti les chocs et protège la tête. Même si les microfissures ne se voient pas à l’œil nu, elles altèrent la solidité de la coque du casque. En revanche, si votre casque vous glisse des mains et tombe sur le sol, rien à craindre ! Il est conçu pour absorber ce type d’impacts.

Conseil

Privilégiez plutôt le casque intégral aux autres modèles, car il assure une protection totale du visage en cas de chute frontale ou de choc facial. Il protège nettement mieux les yeux, le nez, les mâchoires et dents et est plus léger qu’un casque modulable.

Bon à savoir

N’achetez pas de casque d’occasion, vous ne pourrez jamais savoir s’il a déjà subi un choc et s’il est en parfaite mesure de vous protéger.

Une moto à assurer ?

Pensez à la Macif et à sa garantie « Accessoires et Équipement du Motard* », pour assurer notamment votre blouson, votre top-case ou vos bottes.

 

* Dans les conditions et limites du contrat souscrit.
L'Essentiel de l'article
  • Il n’est pas obligatoire de changer votre casque de moto tous les 5 ans (sauf en compétition).
  • Il faut changer votre casque lorsqu’il présente des signes d’usure (jugulaire, intérieur usé et comprimé, tenue de tête aléatoire).
  • Il faut changer votre casque après un accident ou une chute, ou des traces de fêlures, fissures, écailles sur la coque.
Article suivant