0
0 sur 5( 0 vote )
Dans mon assiette » est un jeu vidéo d’éducation alimentaire.
Handicap

« Dans mon assiette » : un jeu vidéo pour apprendre à bien manger

1 min

l'essentiel de l'article

  • « Dans mon assiette » est un jeu vidéo pédagogique autour de l’alimentation.
  • Il est développé par la Fondation OVE qui œuvre pour favoriser l’inclusion sociale.
  • Le jeu est organisé autour de 4 thèmes : les aliments, l’équilibre alimentaire, faire les courses et cuisiner.
lire la suite
0
0 sur 5( 0 vote )

Parmi ses nombreuses missions, la Fondation OVE s’engage pour l'éducation aux goûts et à la nutrition en général. Pour aborder les enjeux liés à une bonne alimentation sous une forme innovante et ludique qui parle aux jeunes, elle a développé le serious game (jeu sérieux) « Dans mon Assiette ».

Le saviez-vous ?

La Fondation d’entreprise du Groupe Macif soutient la Fondation OVE.

Bon à savoir

À domicile ou dans le cadre scolaire et extra-scolaire, les SESSAD offrent un accompagnement spécialisé aux enfants et aux jeunes (jusqu’à 20 ans), en situation de handicap, d’autisme ou présentant des troubles du comportement ou de l’apprentissage (TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) ou dyslexie, par exemple).

2 De l'alimentation virtuelle au bien manger réel

Pour les équipes pédagogiques aussi, le jeu sérieux est un outil efficace.

« Notre service accompagne des personnes qui ont des difficultés à se concentrer, à mémoriser et à s’organiser. Le jeu “Dans mon assiette” permet d’aborder l’alimentation de façon ludique, analyse Laura Gazzoli, assistante sociale. C’est la première année que je l’utilise comme support d’animation, et les jeunes accrochent bien. C’est pratique pour lancer le sujet et éveiller l’intérêt de nos publics. Mais il me semble essentiel de rendre concrètes les informations apprises. C’est dans ce sens que j’ai souhaité organiser, en complément, une visite de ferme pédagogique. »

Pour Théo et son groupe, les séances durent d’une heure à une heure et demie. En 10 séances, ils ont pu parcourir environ la moitié du jeu : c’est dire si la matière est riche ! De l’avis de Théo, l’expérience est réussie.

« Grâce à ce jeu, j’ai changé mes habitudes : je mange plus le matin. Et j’ai appris des astuces pour cuisiner avec de nouveaux ingrédients. Par exemple, on peut faire un gâteau au chocolat avec de la courgette à la place du beurre : ça apporte des vitamines et ça diminue le gras. C’est meilleur pour la santé ! »

Visuel du jeu Dans mon assiette

 

* Le prénom a été changé

Source :

(1) Santé publique France, Étude ESTEBAN 2014-2016, 2019 (mise à jour)
Noter cet article :

Cet article...