Crues et inondations : la Macif vous accompagne

En janvier 2018, les crues ont touché de nombreuses personnes en France, entraînant plus de 25 000 sinistres (1). À Bry-sur-Marne (94), Michel Ménard a ainsi vu son sous-sol inondé en quelques heures. Retour sur ces événements et l’accompagnement qui ont suivi.

Temps de lecture : 2 min

à propos du contributeur

Michel Ménard

Sociétaire Macif

Bry-sur-Marne

1 Crue express en Île-de-France

Habitant sur les quais de la Marne, Michel Ménard était aux premières loges.

« L’eau s’est infiltrée par le sol et a fini par envahir le parking de notre immeuble. J’habite en étage, donc l’appartement n’a pas été touché, mais mon box en sous-sol a été inondé, se souvient Michel. Tout s’est passé très vite : les premières infiltrations ont commencé à 5 h 30, et à 11 heures, on avait 80 cm d’eau ! J’avais eu le temps de garer ma voiture en hauteur en ville, et de mettre quelques objets en hauteur sur des étagères. Mais ce qui est resté au sol a souffert. »

Chez ceux qui n’avaient pas anticipé la montée des eaux, l’entraide entre voisins a cependant permis de sauver ce qui pouvait l’être.

430 MILLIONS D'EUROS

C’est le montant des dégâts occasionnés par les orages du printemps 2018, du 25 mai au 14 juin. (2)

2 Réparer les dégâts d’une inondation en un mois chrono

Bien sûr, le matériel a subi des dégâts, mais aussi le sol et les murs.

« J’avais récemment refait le ciment par terre, et tout a été décollé par la crue. Les peintures ont évidemment aussi été abîmées », regrette Michel.

Heureusement pour lui, la suite des événements a été plus heureuse.

« Dès la décrue amorcée, je suis allé déclarer mon sinistre à l’agence Macif la plus proche, à Noisy-le-Grand. Ça a été un vrai soulagement car je n’ai eu à m’occuper de rien ou presque, tout s’est passé très simplement ! »

En effet, dans le cas de Michel, un expert est immédiatement envoyé sur place pour évaluer les dégâts. Il dresse un constat de l’ensemble des dégradations, prenant en compte les factures des biens perdus pour établir le montant du remboursement.

« La Macif a mandaté une entreprise de rénovation qui m’a contacté très rapidement pour effectuer les travaux. On m’a prêté des assécheurs-déshumidificateurs pour évacuer l’eau du box et accélérer le séchage. Quatre ou cinq jours après, les travaux ont commencé. J’ai été bien remboursé par la Macif, dans un délai très court », précise-t-il.

En moins de trente jours, tout était achevé et le box de Michel était à nouveau utilisable.

Vous êtes victime d’une inondation ?

La Macif vous accompagne de A à Z.
Renseignez-vous !

3 Anticiper les risques pour mieux se protéger des crues

« De cette expérience, je retiendrai qu’il faut rester vigilant et surtout apprendre à anticiper pour être capable de mettre ses biens à l’abri rapidement, dès les premiers signes de montée des eaux. », conclut Michel.

Conserver précieusement les factures de ses biens (mobilier, électroménager, électronique, bijoux, etc.) est également nécessaire pour pouvoir justifier des pertes auprès de l’expert de l’assurance.

Mini-quiz

Lors de la fameuse crue de la Seine de 1910, quel niveau maximum a atteint le fleuve au repère hydrométrique du pont d’Austerlitz ?

a) 5,79 m
b) 6,32 m
c) 7,89 m
d) 8,62 m

Mini-quiz : réponse d)
 
L'Essentiel de l'article
  • Si vous habitez en zone inondable, stockez de préférence en hauteur, et prenez des photos de votre logement et de vos biens.
  • En cas d’inondation, mettez-vous à l’abri dans un lieu sûr. Si nécessaire, appelez les pompiers.
  • Prévenez votre assureur dès que la situation est stabilisée.
Article suivant