5
5 sur 5( 2 votes )
Une femme s’apprête à monter dans une voiture.
Mobilités

Le court-voiturage ou comment faire du covoiturage entre domicile et travail ?

1 min

à propos du contributeur

Charlotte et Julie

Conductrice et passagère de covoiturage de courte distance

L'essentiel de l'article

  • Le conducteur renseigne son itinéraire, ses tarifs et ses horaires sur une plateforme de court-voiturage.
  • Les passagers intéressés s’inscrivent sur cette ligne de court-voiturage et participent financièrement au trajet.
lire la suite
5
5 sur 5( 2 votes )

1 Le court-voiturage : une alternative aux transports en commun

Éviter les bouchons sur la route

Les grandes villes font face à une saturation des transports en commun. Ce constat a fait naître des plateformes de covoiturage centrées sur les trajets domicile-travail. Ces derniers représentent en France environ 3 % des déplacements domicile-travail. Selon l’Ademe, près d’un million de Français « covoiturent tous les jours, le conducteur et le(s) passager(s) allant travailler ». (1)

Charlotte, adepte du court-voiturage, est conquise par cette nouvelle façon de se déplacer :

« Je circulais seule avec ma voiture tous les jours. Par curiosité, je me suis inscrite sur une application de court-voiturage. En quelques heures, j’ai senti que j’allais pouvoir partager ces trajets. Ce n’est finalement pas si compliqué pour mettre en place ces déplacements et c’est gagnant-gagnant pour le conducteur comme pour le passager ! Je ne conçois plus mes trajets autrement et je trouverais désormais dommage de laisser trois places vides dans ma voiture ! »

Compenser le manque de transports en commun

Pour d’autres, qui habitent dans des zones peu ou pas desservies par les transports en commun, le court-voiturage est une aubaine ! C’est une solution locale très intéressante, qui permet à des personnes isolées d’accéder à des activités de loisirs par exemple, ou à des actifs d’aller travailler sans investir dans un véhicule particulier. Cette alternative aux transports en commun proposée dans les zones peu denses permet petit à petit de faire évoluer les habitudes de mobilité.

Julie, 39 ans, habitante de la région cannoise, est une adepte, en tant que passagère, du covoiturage de courte distance :

« Dans ma région, les transports en commun, ce n’est pas évident. Je prenais le train pour me rendre au travail, situé à une trentaine de kilomètres de mon domicile. Et puis un jour, il a été annoncé que mon train du lendemain matin serait annulé. J’ai cherché des solutions et j’ai testé le court-voiturage. Depuis, j’utilise ce mode de transport très fréquemment ! J’ai découvert qu’il y avait finalement beaucoup de personnes qui faisaient le même trajet que moi quotidiennement. C’est très économique et surtout plus rapide pour moi de me rendre au travail en voiture. »

Comme Julie, les usagers peuvent combiner les modes de transport en fonction de leurs besoins et des imprévus. En France, les régions où le covoiturage domicile-travail compte le plus d’adeptes sont la Lorraine, l’Alsace, la Haute-Normandie et le Nord-Pas-de-Calais. De façon générale, on note que le court-voiturage est plus pratiqué en zone rurale qu’en zone urbaine. (1)

À la Macif, l’assurance auto couvre tous les passagers covoiturés sans supplément et sans démarche.

3 La convivialité : le maître-mot du court-voiturage

Humaniser ses trajets quotidiens, c’est cela aussi la plus-value du court-voiturage ! Le court-voiturage est en effet un moyen de créer du lien social avec des personnes le temps d’un trajet.

Charlotte se réjouit de partager les trajets avec ceux qu’elle embarque :

« C’est une occasion formidable de faire des rencontres intéressantes. J’ai eu l’occasion de discuter avec des personnes qui n’étaient pas du tout du même milieu que moi. Et j’ai pu assister à des débats passionnants entre passagers pendant certains trajets ! Je sais par contre que certains n’auront pas envie de discuter par humeur ou fatigue, et cela me va très bien aussi. Mais globalement, quand on fait la démarche d’adopter le court-voiturage, on est plutôt ouvert au dialogue et aux échanges. »

2 plateformes de covoiturage de courte distance

Noter cet article :

Cet article...

vous aimerez aussi...

Article suivant