0
0 sur 5( 0 vote )
Conduire enceinte nécessite quelques précautions
Auto/Moto

Conseils pour continuer à conduire sa voiture quand on est enceinte

1 min

à propos du contributeur

Docteur Marc Lederer

Médecin généraliste

Cannes

L'essentiel de l'article

  • Sauf contre-indication médicale, il est possible de conduire jusqu’à terme.
  • Consultez votre médecin traitant ou votre sage-femme pour toute question.
  • Pendant les longs trajets, il est indispensable de faire des pauses de 10-15 minutes toutes les heures.
  • En fin de grossesse, évitez les routes chaotiques.
lire la suite
0
0 sur 5( 0 vote )

1 Tout au long de la grossesse : attention aux longs trajets

C’est valable pendant toute la grossesse mais encore plus au 3e trimestre : pendant les longs trajets, que vous conduisiez ou que vous soyez passagère, faites des pauses ! En effet, la position assise ralentit la circulation sanguine au niveau du bassin, ce qui peut, à la longue, provoquer un manque d’oxygénation du fœtus.

Il est donc capital de faire des pauses toutes les heures : levez-vous et marchez une quinzaine de minutes afin de réactiver la circulation. C’est d’ailleurs valable aussi pour toute autre situation de la vie quotidienne où vous devez rester assise.

Dans la vraie vie, les femmes enceintes conduisent quasiment jusqu’à leur terme, et elles ont raison ! Si on prend certaines précautions, il n’y a pas de problème, sauf contre-indication au cas par cas.

Docteur Marc Lederer

2 À partir du sixième mois, évitez les routes en mauvais état

Pendant le dernier trimestre, mieux vaut éviter les routes chaotiques ou pavées, car les secousses et les vibrations peuvent provoquer des contractions et donc des douleurs pelviennes importantes.

3 Jamais sans ceinture de sécurité

Il faut absolument éviter que celle-ci n’appuie sur le ventre. Il faut donc passer la partie haute au-dessus du ventre, et la partie basse sous le ventre. Si malgré tout vous éprouvez une gêne, consultez votre médecin, il vous conseillera peut-être l’utilisation d’un guide-sangle, c’est-à-dire un adaptateur, qui aide à maintenir la ceinture sous l’abdomen. Vous pouvez aussi opter pour une pince-ceinture en complément. Mais dans tous les cas, ne conduisez jamais sans ceinture de sécurité, même pour les petits trajets.

4 Airbag ou pas airbag ?

Il est déconseillé de désactiver les airbags, qui vous protègent en cas de choc. En cas de déclenchement inopiné, rendez-vous aux urgences pour vous assurer qu’aucune contusion n’a été provoquée par le choc contre votre ventre.

5 Le confort de conduite avant tout

Pour le reste, c’est une question de confort : évitez de conduire par grosse chaleur, pensez à bien vous hydrater et à manger suffisamment, reposez-vous bien avant et après les longs trajets… Vous pouvez aussi réajuster votre siège (inclinaison du dossier, distance du volant) ou utiliser un coussin de dos si vous en ressentez le besoin. Si vous le pouvez, ne prenez pas la route aux heures de pointe : en plus du stress, on respire beaucoup de pollution dans les embouteillages, et ce n’est bon pour personne !

Conduire enceinte : la mini-check-list

  • Une bouteille d’eau
  • Un brumisateur s’il fait chaud
  • Un téléphone mobile (on ne sait jamais !) à ne pas utiliser au volant bien sûr !
  • Des chaussures confortables, plates, ni trop lâches ni trop serrées
  • Un en-cas léger (fruit frais ou quelques fruits secs)

Merci au Docteur Marc Lederer, médecin généraliste, pour ses conseils.

* La Macif agit en qualité d'intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement pour le compte exclusif de Socram Banque. N° Orias 13005670 (www.orias.fr)
Noter cet article :

Cet article...