0
0 sur 5( 0 vote )
Pourquoi les Français deviennent-ils agressifs au volant ?
Auto/Moto

Conduite : pourquoi tant d’agressivité au volant ?

4 min

à propos du contributeur

Jean-Pascal Assailly

Psychologue, expert au CNRS, chercheur à l’Université Gustave Eiffel.

L'Essentiel de l'article

  • Les incivilités au volant sont en grande partie liées à la pression temporelle qui est particulièrement importante quand on est en voiture.
  • Le stress est une source d’incivilités et d’infractions routières selon les Français.
  • Les automobilistes ont tendance à reproduire le style de conduite de leur(s) parent(s).
lire la suite
0
0 sur 5( 0 vote )

Les Français l’admettent, ils sont plutôt sanguins dès qu’ils passent derrière le volant : 69 % confessent insulter d’autres conducteurs et 56 % abusent du klaxon… Que se passe-t-il donc dans la tête des automobilistes pour perdre ainsi leur sang-froid ?

1 La voiture rend-elle vraiment les gens plus agressifs ?

Jean-Pascal Assailly : Les études montrent que la voiture a en effet tendance à changer le comportement des automobilistes : certaines personnes prudentes et avisées par nature se mettent à changer complètement d’attitude dès qu’elles ont un volant entre les mains. En fait, le phénomène touche même une très grande partie de la population… C’est un peu la brebis qui se transforme en loup enragé !

Une voiture à assurer ?

Optez pour l’assurance Auto de la Macif !

3 Pourquoi se "lâche-t-on" plus facilement en voiture qu'ailleurs ?

J-P. A. : La voiture est un espace physique très protecteur où il est plus facile de se laisser aller à insulter quelqu’un que si on le croisait sur le trottoir. Il y a quelque chose d’un peu équivalent à l’anonymat des réseaux sociaux : on se lâche parce que le risque de représailles est faible, et ça permet d’évacuer le stress. Et comme ce n’est généralement pas puni par la loi (l’usage intempestif du klaxon peut l’être par exemple), on y va gaiement ! Mais attention quand même, car ça peut avoir un impact négatif sur la conduite et mener à des comportements à risques. Ce n’est pas aussi anodin que ça en a l’air.

4 Pourquoi trouve-t-on que les autres conduisent mal ?

J-P. A. : C’est le biais de l’optimisme comparatif : dire que les autres sont de moins bons conducteurs nous valorise et nous rassure : on considère que ce sont eux qui risquent l’accident. Mais là encore, cette position de supériorité peut vite pousser à considérer que les règles sont seulement pour les autres.

5 Ces mauvaises habitudes sont-elles très ancrées ?

J-P. A. : Il faut aussi rappeler le rôle de la transmission intergénérationnelle dans le style de conduite : les enfants, garçons et filles, sont très influencés par le style de conduite de leurs parents. Si l’un de vos parents (ou les deux évidemment) avait tendance à abuser des gros mots au volant, il y a de fortes chances pour que vous soyez pareil ! L’éducation est donc capitale dans l’évolution des comportements. Tout comme il est primordial d'expliquer aux enfants les enjeux liés à la Sécurité routière.

Merci à Jean-Pascal Assailly, psychologue, expert auprès du Conseil national de la Sécurité routière et chercheur à l’université Gustave-Eiffel.

 

Sources :
(1) Sécurité routière, Radars et baisse de la mortalité routière
(2) ONISR, Bilan 2018 des infractions et impacts sur le permis à points, 2019
(3) Fondation d’entreprise Vinci Autoroutes pour une conduite responsable, 8e édition du baromètre de la conduite responsable, 2018
Noter cet article :
Article suivant