Cohabitation bébé / animal de compagnie : ce qu'il faut savoir

Quelles sont les règles à respecter pour faire cohabiter harmonieusement un bébé et un animal de compagnie, que cela soit un chien, un chat ou autre ? Est-ce bénéfique pour l’enfant ? Voici 5 questions/réponses pour vous aider à y voir plus clair.

Temps de lecture : 3 min

à propos du contributeur

Marc Lederer et Catherine Laurençon

Médecin généraliste et pédiatre.

1 Y a-t-il des risques d’exposition, voire des dangers, par rapport à l’hygiène ?

Oui et non.

Oui, parce qu’il existe un risque important de contamination par vos animaux qui peuvent transmettre de nombreuses maladies. Tout d’abord, la maladie de Lyme via les tiques dont peuvent être porteurs les chiens. D’autres maladies parasitaires sont également transmissibles via les déjections (des chiens, des chats, des hamsters…). Veillez donc à ce que le bébé ou l’enfant ne soit pas en contact avec les excréments de l’animal, ni avec sa gamelle. Et, bien sûr, celui-ci doit être très propre, examiné régulièrement et être traité contre les puces, les tiques et autres parasites dont il peut être porteur, c’est la base ! Donc, prudence en cas de séances de câlins.

Non, parce que si l’on suit bien les règles ci-dessus, les risques d’attraper une maladie sont extrêmement faibles. Quoi qu’il en soit, pour les nourrissons, il est préférable de ne pas laisser l’animal lécher l’enfant. Si vous vous donnez la peine de stériliser ses biberons, ce n’est pas pour laisser votre chien lui barbouiller la figure !

Enfin, si à l’inverse votre enfant est malade (rhume, conjonctivite, gastro, etc.), évitez les contacts avec l’animal pour limiter tout risque de contagion.

1 foyer français sur 2 possède au moins un animal de compagnie,

dont 42 % ont un chien ou un chat. (1)

2 Est-ce que l’animal peut déclencher des allergies chez mon bébé ?

Oui, s’il existe un terrain atopique à la base : dans ce cas, mieux vaut éviter les contacts entre l’enfant et l’animal. Au contraire, chez les enfants ne présentant pas particulièrement de risque allergique préalable, des études récentes (2) ont montré que la présence d’un animal avait tendance à faire baisser les risques d’allergies (3) de toutes natures comme les rhinites, l’asthme, l’eczéma et certains troubles digestifs. En effet, il s’avère que le fait de vivre avec des animaux domestiques renforce le système immunitaire des enfants allergiques. En cas de doute, mieux vaut consulter votre médecin.

3 Puis-je laisser mon chat dormir avec mon bébé ?

D’une manière générale, ne laissez jamais un bébé ou un petit enfant seul avec un animal, surtout un chien ou un chat, à cause du risque de morsure ou de griffure, même involontaire. Il ne doit pas dormir dans le berceau de l’enfant à cause du risque d’étouffement. Il faut donc éviter à tout prix qu’il ait accès à la chambre de bébé lorsque celui-ci dort.

Un tiers

des personnes ayant un chien ont aussi au moins un enfant. (1)

4 Comment faire pour que mon chien ou mon chat cohabite harmonieusement avec mon bébé ?

Quitte à vivre sous le même toit, c’est mieux de bien s’entendre ! C’est pourquoi il est conseillé, à l’arrivée d’un bébé (ou d’un animal), de les « présenter » l’un à l’autre, et de provoquer des occasions de contact et de jeu entre eux. Ça aide à créer des liens… Bien sûr, il faut aussi composer avec la personnalité de l’animal (et celle de l’enfant !) : si les relations sont tendues, mieux vaut limiter les interactions et laisser le temps à chacun de s’habituer à l’autre. Il est également important que chacun ait son espace réservé où se retirer pour être tranquille : la chambre pour le bébé, le panier pour le chien ou le chat. Enfin, apprenez le plus tôt possible à votre enfant à bien se comporter avec l’animal, notamment les chiens : apprenez-lui à ne pas être brusque, pour éviter des réactions inattendues. Autant de règles de respect mutuel qui devraient assurer des relations harmonieuses.

5 Y a-t-il des animaux à éviter lorsqu’on a un bébé ?

D’une manière générale, les NAC (nouveaux animaux de compagnie) de types furet, serpent, petit rongeur, amphibien, etc., ne sont pas adaptés aux très jeunes enfants car ils doivent être manipulés avec précaution. Ça n’empêche pas d’en posséder, mais ils devront rester en cage ou éloignés du bébé.


Merci au Docteur Marc Lederer, médecin généraliste, et au Docteur Catherine Laurençon, pédiatre, pour leurs conseils.

Besoin d’une complémentaire santé ?

Avec le contrat Garantie Santé de la Macif, offrez une protection sur mesure à toute la famille ! *

* Dans les conditions et limites du contrat souscrit.
L'Essentiel de l'article
  • Ne laissez jamais votre bébé seul avec un animal.
  • Dépucez et vermifugez vos animaux.
  • Ne laissez pas votre enfant entrer en contact avec les déjections.
  • Les nouveaux animaux de compagnie (NAC) ne sont pas adaptés aux enfants.
  • Des études récentes montrent que la présence d’animaux réduit les risques d’allergie chez l’enfant.
Article suivant