Casque audio et oreillettes interdits en voiture, à vélo, en deux-roues… Et en trottinette !

Vous savez sûrement que les casques audio, oreillettes et kits main-libre sont interdits en conduisant. Mais savez-vous que cette interdiction concerne aussi les cyclistes, les utilisateurs de trottinettes électriques et autres véhicules électriques (NVEI) ?

Temps de lecture : 509 min

Un projet de décret modifiant le code de la route devrait bientôt préciser les règles de circulation avec un engin motorisé (trottinette…) pour les rapprocher de celles encadrant l’usage du vélo électrique.

1 Écouteurs ou casque audio en voiture : c'est un grand non !

Mélomanes impénitents et accros au smartphone, cette information vous concerne ! Depuis le 1er juillet 2015, la loi est sans appel : le conducteur d’un véhicule en circulation a interdiction de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre un son (1). Autrement dit, lorsque vous conduisez, vous ne devez porter aucun casque audio, écouteurs internes ou externes ou kit main-libre. En cas d’infraction, il vous en coûtera 135 euros, et trois points de permis : ça fait réfléchir ! Seule exception logique : les appareils de correction auditive portés par les personnes malentendantes.

Pour écouter de la musique, on s’en remet donc à ce bon vieil autoradio et ses enceintes intégrées. Pour téléphoner, le mieux est encore de stationner, moteur éteint, le temps de l’appel !

1 accident de la route sur 10

est lié à l’utilisation du téléphone portable au volant. (2)

2 Deux-roues, vélo, trottinette... C'est non aussi !

Vous pensiez écouter vos podcasts préférés en pédalant jusqu’au boulot ? Raté ! Car l’interdiction de porter des écouteurs s’étend à tout véhicule empruntant la chaussée ou les pistes cyclables : vélos, deux-roues motorisés mais aussi trottinettes électriques et autres NVEI tels que les gyropodes et les hoverboards pour ne citer qu’eux. Les écouteurs ont, en effet, tendance à couper le conducteur de son environnement et des autres usagers (on n’entend pas arriver les voitures, même si elles klaxonnent !), le rendant plus vulnérable… et plus dangereux pour les autres.

Seuls les dispositifs intégrés dans un casque de moto sont tolérés. À défaut, écouteurs avec ou sans fils, casques audio et autres oreillettes Bluetooth devront voyager dans votre sac ou votre poche. À défaut, vous risquez jusqu'à 135 euros d’amende en cas de contrôle, mais pas une perte de points sur votre permis de conduire (sauf pour les deux-roues motorisés dont la conduite nécessite d’être titulaire d’un permis).

Vous êtes sociétaire Macif ?

Profitez des ateliers prévention Diffuz.

x3

C’est l’augmentation du risque d’accident lorsqu’un conducteur téléphone en conduisant (avec ou sans oreillette). (2)

L'Essentiel de l'article
  • Tout dispositif sonore porté à l’oreille est interdit pour les conducteurs de voiture, vélo et deux-roues motorisés.
  • Les écouteurs, casques audio, oreillettes avec ou sans fil et kits Bluetooth sont interdits.
  • Trottinettes électriques et NVEI (Nouveaux Véhicules Électriques Individuels) sont concernés depuis septembre 2019.

Cet article...

Article suivant