0
0 sur 5( 0 vote )
Un enfant handicapé monte dans sa voiture.
Handicap

Les aides pour adapter votre voiture au handicap de votre enfant

1 min

L'essentiel de l'article

  • Les parents d’enfants en situation de handicap ont parfois besoin d’adapter leur véhicule.
  • Il existe des aides financières spécifiques pour couvrir tout ou partie des frais.
  • Ces aides sont généralement indexées sur le coût réel des aménagements.
lire la suite
0
0 sur 5( 0 vote )
Besoin d’un véhicule adapté au handicap de votre enfant ?

Avec son crédit auto, la Macif vous accompagne dans votre achat.*

2 La prestation de compensation du handicap (PCH) : pour une prise en charge des frais réels

Si vous percevez l’AEEH, sachez que vous avez également droit à la PCH (prestation de compensation du handicap). Celle-ci permet de couvrir, en fonction des revenus, tout ou partie des dépenses d’accompagnement, d’aménagement et d’équipement liées au handicap. Elle concerne donc les éventuelles adaptations de votre véhicule qui permettront à votre enfant de voyager dans des conditions de confort et de sécurité optimales : siège enfant adapté, sièges rotatifs, plans inclinés, etc. Cette aide n’est pas liée au taux d’incapacité de votre enfant, elle est personnalisée et modulable en fonction des besoins.

Quels montants pour la PCH ?

Le niveau de remboursement diffère selon que l’équipement figure ou non sur la liste des produits et prestations remboursables (LPPR) par la Sécurité sociale.

  • Pour un aménagement du véhicule figurant sur la LPPR : prise en charge à 100 % ou à 80 % en fonction des revenus, dans la limite de 3 960 euros, renouvelable tous les trois ans.
     
  • Pour un aménagement du véhicule ne figurant pas sur la LPPR : prise en charge à 75 %, dans la limite de 3 960 euros, renouvelable tous les trois ans.

Vers qui se tourner ?

3 Le Fonds départemental de compensation (FDC) : un coup de pouce en cas d'imprévu

Besoin de changer de siège auto avant le délai de renouvellement de la PCH (trois ans) ? Le Fonds départemental de compensation peut vous aider à assumer une dépense imprévue. Il est financé par les conseils départementaux via les CPAM (Caisses primaires d’assurance maladie) et permet de verser une aide ponctuelle couvrant des frais liés au handicap qui ne seraient pas couverts par la PCH. C’est d’ailleurs une condition d’attribution : vous devez avoir touché la PCH pour avoir droit à une aide du FDC.

La demande s’effectue auprès de la MDPH où une commission se réunit une fois par mois pour décider de l’attribution des aides. Pour évaluer le montant de l’aide (qui n’est pas directement liée au taux d’incapacité de l’enfant), il faut joindre au dossier des devis du montant des travaux. Ce sont eux qui serviront à étudier la recevabilité de la demande et le montant de l’aide accordée.

Bon à savoir

La carte mobilité inclusion (CMI)

Si vous êtes parent d’un enfant dont le handicap nécessite un véhicule adapté, sachez que vous pouvez bénéficier de la carte CMI. Elle donne accès gratuitement et sans limite de durée** à toutes les places de stationnement ouvertes au public (pas seulement les places réservées aux personnes handicapées). Vous pouvez demander votre carte CMI auprès de la MDPH de votre département.
 

4 Dernier conseil : frappez à toutes les portes !

À garder en tête, certains organismes ou collectivités comme les communes, les mutuelles, les caisses d’allocation familiales peuvent également verser des aides au coup par coup, en fonction des situations et des fonds disponibles. N’hésitez pas à frapper à toutes les portes pour vous faire aider !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.


* Organisme prêteur : Socram Banque.
La Macif agit en qualité d’Intermédiaire en opérations de banque et services de paiement pour le compte exclusif de Socram Banque. N° Orias 13005670 (www.orias.fr).

** Sauf réglementation locale contraire.

*** Les aménagements sont couverts dans les conditions et limites du contrat.

Sources :

(1)Cafdata, 2016.
(2) Fédération des malades et handicapés, « Financer l’aménagement de son véhicule », 2018.
Noter cet article :

Cet article...