0
0 sur 5( 0 vote )
Aide pour enfant en situation de handicap.
Handicap

Quelles aides financières pour un enfant en situation de handicap ?

0 min

L'essentiel de l'article

  • L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) compense les frais d’éducation et de soins.
  • Cette aide peut être complétée soit par le complément AEEH, soit par la prestation de compensation du handicap (PCH).
lire la suite
0
0 sur 5( 0 vote )
Votre enfant souffre d’un handicap ?

Les offres* Garantie Autonomie et Dépendance et Garantie Santé de la Macif prévoient un dispositif pour les aidants.

Bon à savoir

Si dans les quatre mois, à compter de la date de dépôt de votre dossier, vous n’avez pas obtenu de réponse de la CDAPH, cela signifie que votre demande est rejetée ou que votre enfant est reconnu comme en situation de handicap, mais avec un taux d’incapacité inférieur à 50 %, ce qui n’ouvre pas droit aux allocations.

Si votre demande est accordée, l’AEEH vous sera versée par la CAF (Caisse d’allocations familiales). Cette aide est attribuée sans conditions de ressources de la famille et n’est pas imposable. Elle peut être versée pour une durée de deux à cinq ans. Son montant varie en fonction du taux d’incapacité de votre enfant. Le montant de base, au 1er avril 2019, est de 131,81 euros par mois (1).

Elle concerne les enfants âgés de moins de 20 ans, résidant en France, qui ont un taux d’incapacité d’au moins 80 %. Si le taux d’incapacité se situe entre 50 % et 79 %, l’enfant a obligation de fréquenter un établissement d’enseignement adapté. La Maison départementale des personnes handicapées vous fournira une liste des établissements sanitaires et sociaux. Vous pouvez également consulter la base de données du ministère de la Santé (2).

L’AEEH peut ensuite être complétée par deux aides : le complément de l’AEEH ou la prestation de compensation du handicap (PCH). Si vous hésitez entre les deux compléments, la CDAPH peut accompagner les parents à réaliser une comparaison chiffrée des différentes aides proposées par les deux dispositifs pour faire le choix le plus approprié à la situation de l’enfant.

AEEH

 

2 Le complément de l'AEEH

Si vous percevez l’AEEH, la CDAPH peut vous proposer de compléter cette aide avec le complément de l’AEEH qui prend en compte vos frais supplémentaires en raison du handicap de votre enfant.

Vous avez dû arrêter ou diminuer votre activité professionnelle ou vous vous êtes vu obligé d’embaucher une tierce personne pour vous occuper de votre enfant ? Le complément de l’AEEH, gradué en six catégories, prendra en compte les dépenses mensuelles liées au coût du handicap de votre enfant.

Le montant du complément de l’AEEH dépend de la catégorie dans laquelle le handicap de votre enfant a été classé par la CDAPH. Il s’élève à 231 euros en catégorie 1 et jusqu’à 1 254 euros en catégorie 6 (3).

Complément de l'AEEH

 

Votre enfant souffre d’un handicap ?

Le site aveclesaidants de la Macif vous éclaire pour vos démarches au quotidien.

* Dans les conditions et limites des contrats.

Sources :

(1) Secrétariat d’État auprès du Premier ministre chargé des Personnes handicapées, « Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) », 2019.
(2) Ministère de la Santé, « Fichier national des établissements sanitaires et sociaux ».
(3) Service public, « Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) », 2019.
(4) Service public, « Prestation de compensation du handicap (PCH) », 2019.
Noter cet article :

Cet article...